15 décembre : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendue14 décembre : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de bar13 décembre : Huîtres. Sous haute surveillance 12 décembre : Pêche électrique. Intermarché vent debout11 décembre : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel 10 décembre : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marin9 décembre : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-Jacques8 décembre : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"7 décembre : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc 6 décembre : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de Brest5 décembre : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »4 décembre : 4min Les pêcheurs de la Côte d’Opale en guerre contre la pêche électrique3 décembre : Rade de Brest. Où sont passés les pétoncles et les huîtres plates ?2 décembre : Spiruline : attention aux effets indésirables 30 novembre : Caraïbes. Des îles... de déchets 29 novembre : Cinq questions sur la pêche électrique, accusée d’appauvrir les pêcheurs français28 novembre : Tara : l’expédition se penche sur l’impact du guano de fientes d’oiseau sur le corail27 novembre : Recherche. Chut ! Les huîtres ont des oreilles26 novembre : Pays de Quimperlé : le député contre la pêche électrique 25 novembre : Non à la pêche électrique25 novembre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas24 novembre : Ilur. Autonome en eau et électricité23 novembre : Pêche électrique : une pratique brutale pour l’environnement23 novembre : L’Europe ouvre la voie à la très décriée pêche électrique22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !
Accueil > Actualités de la mer > Les renouvelables, vedettes des Assises de l’énergie

Les renouvelables, vedettes des Assises de l’énergie

Dernière mise à jour le jeudi 26 janvier 2012

Article paru sur le site "Usine Nouvelle" - Mardi 24 Janvier 2012
Visualiser l’article original



Les renouvelables, vedettes des Assises de l’énergie

par Astrid Gouzik

Pour la treizième année consécutive, Dunkerque accueille les Assises de l’énergie à partir de ce mardi 24 février. Louardi Boughedada, vice-président énergie climat et Frédérick Mabille, directeur énergie à la Communauté urbaine de Dunkerque, décrivent la stratégie de leur ville pour L’Usine Nouvelle.

L’Usine Nouvelle - Il y a une nouveauté pour cette 13ème édition. Les Différents réseaux, dont les acteurs industriels, ont contribué à construire le contenu des Assises. Comment cela se traduit-il ?

Louardi Boughedada et Frédérick Mabille - Le syndicat des énergies renouvelables (SER) est partenaire de l’événement, et son président Jean-Louis Bal va animer la séance plénière. Nous avons voulu mettre en lumière les stratégies développées par les industriels sur les territoires, et leurs innovations. Nous voulions voir en quoi ces stratégies convergeaient avec l’ensemble des objectifs politiques des collectivités. Les technologies d’aujourd’hui, comme celles de demain, répondent-elles aux problématiques de l’énergie et du climat du XXIème siècle ?

La priorité est donc donnée aux énergies renouvelables ?
Nous suivons un fil conducteur. Les collectivités prennent en compte les contraintes qui émergent en matière d’énergie depuis une vingtaine d’années. Beaucoup d’entre elles se sont engagées dans le 3x20, à savoir produire 20% d’énergies renouvelables, diminuer les émissions de gaz à effet de serre de 20%, et faire 20% d’économie d’énergie. Il va bien falloir traduire cet engagement-là d’ici à 2020.

Puis il existe bien une demande. Une frange de la population est sensible à la qualité de l’énergie qui leur est proposée, donc aux énergies renouvelables. Dans leur équation, les collectivités doivent prendre en compte la part du renouvelable sur leur territoire. Ce sont elles qui accueillent depuis 20 ans ces nouvelles technologies et les testent.

C’est ce qui se passe dans la communauté urbaine de Dunkerque  ?
Effectivement, nous avons accueilli une première éolienne industrielle, puis des fermes éoliennes, des piles à combustible... Nous travaillons actuellement sur l’injection d’hydrogène dans le réseau de gaz naturel. Nous essayons de faire émerger de nouvelles technologies propres. Nous sommes conscients aujourd’hui que le décarboné, c’est l’avenir.

Tout cela est aussi bénéfique pour les Villes, cela permet de développer un tissu économique solide sur le territoire. Elles construisent les filières industrielles demain.

Comment fait Dunkerque pour attirer les industriels ?
Nous ne leur faisons pas un strip-tease, mais nous mettons nos atouts en valeur. Dunkerque est un port, en Mer du Nord, avec des équipements de qualité, pour l’éolien offshore notamment.

Nous avons tout un ensemble d’acteurs locaux qui peuvent être des sous-traitants efficaces pour des industriels qui voudraient s’implanter.

A ce titre-là, nous avons rassemblé, avec la région Nord-Pas de Calais, les acteurs des nouvelles technologies de l’énergie au sein du "Pôle énergie 2020". Nous "chassons en meute" pour trouver des opportunités pour notre zone. Nous essayons de valoriser nos savoir-faire. Par exemple, Vestas est venu à Dunkerque pour faire la manutention des éoliennes qu’elle est venue installer en Angleterre.

Et nous misons aussi beaucoup sur l’appel d’offre du gouvernement français pour l’installation des champs éoliens offshore.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP