21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > Les secrets de vie des baleines dévoilés grâce à leurs ’bouchons (...)

Les secrets de vie des baleines dévoilés grâce à leurs ’bouchons d’oreilles’

Dernière mise à jour le mercredi 25 septembre 2013

Article paru
sur le site "Maxisciences" - 20 septembre 2013
Visualiser l’article original


Des chercheurs américains ont pu retracer le ’profil chimique’ d’une baleine bleue au cours de toute son existence - variations hormonales, impact de la pollution, etc. - en analysant le cérumen accumulé dans ses ’oreilles’. Une nouvelle approche très prometteuse...

Pour obtenir des données sur la physiologie des baleines et notamment sur les divers polluants auxquels elles sont confrontées dans la mer, les biologistes ont coutume d’analyser la graisse de ces animaux, qui accumule les composés chimiques de l’environnement. Mais cette méthode ne livre qu’un instantané de la situation - au moment du prélèvement - et non un historique pour toute la durée de vie du cétacé.

Des chercheurs de l’Université Baylor au Texas ont innové en portant leur attention sur le cérumen que ces cétacés accumulent, au fil des ans, dans leurs canaux auditifs et qui incorpore (définitivement) certains composés chimiques internes et externes. Un peu comme une ’carotte’ de matériau prélevée dans le sol ou la banquise, un de ces ’bouchons d’oreille’ (de 25 cm !), prélevé sur le corps d’une baleine bleue tuée par sa collision avec un bateau en Californie en 2007, vient de fournir une véritable ’biographie chimique’ de l’animal.

Des informations sur l’âge et les hormones

"Les scientifiques, dans le passé, ont utilisé cette matrice cireuse comme un outil d’évaluation de l’âge, un peu comme on compte les cernes d’un arbre", explique Sascha Usenko, un des membres de l’équipe. À raison de deux couches de cérumen qui se forment chaque année, la baleine étudiée - un mâle de 21 m de longueur - était ainsi âgée de 12 ans au moment de sa mort. Mais l’échantillon a livré bien d’autres informations, à commencer par les taux d’hormones aux différents âges du mammifère

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP