23 novembre : Pêche électrique : une pratique brutale pour l’environnement23 novembre : L’Europe ouvre la voie à la très décriée pêche électrique22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer
Accueil > Actualités de la mer > Les zones marines de conservation inquiètent les pêcheurs

Les zones marines de conservation inquiètent les pêcheurs

Dernière mise à jour le vendredi 25 janvier 2013

Article paru
sur le site "Le Figaro Nautisme" - 22 Janvier 2013
Visualiser l’article original


Les pêcheurs français, ceux du Grand Ouest notamment, s’inquiètent d’un projet du gouvernement britannique visant à instituer en Manche des « Marine conservation zone » (MCZ) en anglais ou « zone marine de conservation » en français, menaçant des droits de pêche historiques des Français.

"La communauté maritime est en émoi et craint que la création de ces MCZ ne menace gravement l’activité de sa flotte de pêche dans la mesure où les eaux concernées sont des zones de droits de pêche historiques des Français", s’est inquiété le député de l’Eure Hervé Morin (UDI) dans une question écrite au ministre en charge de la pêche.

"En sanctuarisant ces zones avec le plus haut niveau de protection (soit plus de 50 % d’entre elles), le risque est à terme de ne plus pouvoir pêcher pour nos pêcheurs, des centaines d’emplois seront menacés ainsi que la survie de l’ensemble de la filière soit 5.000 emplois directs", a insisté l’élu.

Une inquiétude partagée par Philippe Le Moigne, président de la Coopérative Ar Mor Glaz et ancien leader des pêcheurs du Guilvinec (Finistère) lors des mouvements suscités par la flambée des cours du gazole (2007).

"Si ces zones sont mises en place, cela restreindra l’espace pêchable par les chalutiers et induira une concentration des bateaux sur les zones non protégées. D’où des problèmes à venir sur les quotas dans ces zones, sur le marché du poisson (tout le monde pêchant la même espèce au même moment)", a-t-il confié au Figaro Nautisme.

"Ce sont les chalutiers (chalut de fond) qui seront interdits dans les MCZ. Et les Anglais n’en n’ont pas. Les fileyeurs et les ligneurs pourront y aller. Et les Anglais en ont", résume M. Le Moigne, ajoutant que les zones concernées sont "travaillées par les chalutiers français (essentiellement bretons) depuis des lustres. Mon grand père en a été un des précurseurs dès 1947. Mon père et moi y avons fait toute notre carrière".

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP