21 juin : Coquillages en rade de Brest. Le point sur les interdictions en cours 9 juin : Manche : il n’y aura pas de moules de Barfleur cet été 29 mai : Moules Mystérieuse hécatombe en rade de Brest12 mai : Rade de Brest. Les daurades royales repassent à l’attaque
Accueil > Actualités de la mer > Loguivy. Fanch, la passion au bout de la ligne

Loguivy. Fanch, la passion au bout de la ligne

Dernière mise à jour le lundi 4 janvier 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 31 Décembre 2015
Visualiser l’article original


Lucile Argaud Il a fait de longs voyages sur des câbliers, avant de trouver définitivement sa voie, au port de Loguivy. Depuis deux ans, Fanch Riou vit de sa passion. Avec sa vedette le Lou Pesked, le jeune patron s’est spécialisé dans la pêche au casier et surtout à la ligne et se déclare « heureux ».

La carte postale ne serait pas aussi exceptionnelle sans ses pêcheurs et ses bateaux. Le port de Loguivy-de-la-Mer abrite, aujourd’hui, une dizaine de bateaux, spécialisés dans la pêche aux casiers et aux filets. Les jeunes commencent à prendre la relève, par des « petits métiers ».
Heureux d’être pêcheur

Fanch Riou, âgé de 34 ans, fait partie de ceux-là. Il s’est levé à 6 h du matin, mais a le sourire constamment aux lèvres, à la barre de sa vedette de 6,50 m, le Lou Pesked ». L’unité de pêche est bien petite, mais le bonheur est immense pour le jeune patron-pêcheur. Pendant une dizaine d’années, le Ploubazlanecain a quitté « son port d’attache », après des études d’une durée de cinq ans à l’École nationale supérieure maritime du Havre. En tant qu’officier de la marine marchande, il a voyagé dans le monde entier, de Brest à Taïwan, sur des câbliers. Et puis l’appel du pays, ou plutôt du métier, s’est fait sentir. « Cela me turlupinait depuis plusieurs années, confie-t-il. Il y a deux ans, je me suis arrêté. Je voulais vivre de ma passion et profiter de ma famille. Il n’y a rien de plus beau ». Il faut dire que Fanch Riou fait partie d’une longue lignée de pêcheurs : à la cale de Loguivy, on croise d’ailleurs son père à la retraite, ravi que « Fanch fasse ce qu’il aime » et son frère cadet Evan en tenue de plongée. « J’ai appris avec mon père, souligne-t-il. Je n’ai jamais envisagé autre chose que d’être sur l’eau. » « Ce qui me plaît dans ce job, c’est d’être tout seul, de rechercher le poisson tout en étant proche de la nature », complète-t-il.
Sur des produits à forte valeur ajoutée
© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/cotes-darmor/paimpol/loguivy-fanch-la-passion-au-bout-de-la-ligne-31-12-2015-10905674.php#9tjzIMqP4fMBr5od.99
.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP