20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > Lorient Campus Municipales 2014 Pêche. Le futur s’écrit à (...)

Lorient Campus Municipales 2014 Pêche. Le futur s’écrit à Lorient

Dernière mise à jour le mercredi 14 mai 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 00 Mai 2014
Visualiser l’article original


De la mer à l’assiette, la pêche est une filière à part entière de l’agroalimentaire français. Une filière innovante, qui doit faire face à de nombreux enjeux pour assurer sa survie : exploitation des ressources, compétition internationale, évolution des goûts, contexte économique et réglementaire. C’est de tout cela qu’il sera question à l’occasion des Assises de la pêche et des produits de la mer organisées à Lorient en juillet.
C’est une première : Lorient accueille les prochaines Assises de la pêche et des produits de la mer, en juillet. Pour sa cinquième édition, ce rassemblement de professionnels, qui se déroule habituellement à Paris, est donc délocalisé dans un port. Et pour cette première, placée sur la thématique du « port du futur », c’est Keroman qui a été choisi. En 2015, ce sera au tour de Boulogne-sur-Mer. Deux « symboles importants », pour Norbert Métairie, président de Lorient agglomération qui présentait avec Maurice Benoish, président de la Sem-Keroman, ce rendez-vous à l’occasion du salon international SeafoodExpo de Bruxelles, mardi. « C’est un encouragement pour tous les acteurs de la filière », appréciait l’élu.

S’adapter et anticiper

La reconnaissance aussi des efforts consentis par la place portuaire lorientaise pour s’adapter et anticiper au mieux l’avenir de toute une filière. De la pêche au transport, en passant par la vente et la transformation, Lorient Keroman, ce sont 3.000 emplois directs et 275 entreprises. Tonnages et valeurs des ventes, Lorient Keroman c’est aussi la première place halieutique française, au coude-à-coude avec Boulogne. « Je suis de ceux qui pensent que la pêche a un avenir... À condition qu’on s’en donne les moyens », rappelait Norbert métairie, président d’une communauté d’agglomération qui est l’actionnaire principal de la Sem-Keroman, gestionnaire du port. Les moyens, ce sont « la compétitivité des infrastructures et des outils, la ressource, l’innovation, des pratiques durables et responsables », détaillait-il. Dans un contexte de contraintes environnementales et économiques accrues, « les métiers de la filière font la preuve de leur capacité à s’adapter pour assurer leur avenir ».

Les ports partie intégrante de la filière

Un avenir qui, pour l’élu, passe aussi par « la complémentarité ». Des métiers et des structures. « Les enjeux sont globaux. On sait que le nombre de places portuaires va diminuer. Les grands ports peuvent tirer leur épingle du jeu en coopérant. Avec Boulogne, on a déjà uni nos efforts en la matière ». Maurice Benoish se félicitait aussi de cette première. « Ces Assises avaient oublié les ports de pêche », souriait-il. « Alors qu’ils font partie intégrante de la filière. Ce sont les interfaces entre la production et la commercialisation ». Pour le président de la Sem-Keroman, l’un des enjeux est « d’améliorer la conscience de chacun des acteurs de la filière que tous ont un rôle à jouer ». Et ça, « ça passe par le dialogue. Ces Assises en seront l’occasion ». Les 1er et 2 juillet, professionnels de la pêche, de l’aquaculture et des produits de la mer mais aussi acteurs politiques seront donc réunis pour des tables rondes et des ateliers sur la thématique du port du futur.

Débat public autour du « made in France »

Pour illustrer ce propos, une visite guidée de Keroman sera organisée au petit matin du mercredi

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP