11 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète »
Accueil > Actualités de la mer > Lorient Campus Municipales 2014 Pêche. Le futur s’écrit à (...)

Lorient Campus Municipales 2014 Pêche. Le futur s’écrit à Lorient

Dernière mise à jour le mercredi 14 mai 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 00 Mai 2014
Visualiser l’article original


De la mer à l’assiette, la pêche est une filière à part entière de l’agroalimentaire français. Une filière innovante, qui doit faire face à de nombreux enjeux pour assurer sa survie : exploitation des ressources, compétition internationale, évolution des goûts, contexte économique et réglementaire. C’est de tout cela qu’il sera question à l’occasion des Assises de la pêche et des produits de la mer organisées à Lorient en juillet.
C’est une première : Lorient accueille les prochaines Assises de la pêche et des produits de la mer, en juillet. Pour sa cinquième édition, ce rassemblement de professionnels, qui se déroule habituellement à Paris, est donc délocalisé dans un port. Et pour cette première, placée sur la thématique du « port du futur », c’est Keroman qui a été choisi. En 2015, ce sera au tour de Boulogne-sur-Mer. Deux « symboles importants », pour Norbert Métairie, président de Lorient agglomération qui présentait avec Maurice Benoish, président de la Sem-Keroman, ce rendez-vous à l’occasion du salon international SeafoodExpo de Bruxelles, mardi. « C’est un encouragement pour tous les acteurs de la filière », appréciait l’élu.

S’adapter et anticiper

La reconnaissance aussi des efforts consentis par la place portuaire lorientaise pour s’adapter et anticiper au mieux l’avenir de toute une filière. De la pêche au transport, en passant par la vente et la transformation, Lorient Keroman, ce sont 3.000 emplois directs et 275 entreprises. Tonnages et valeurs des ventes, Lorient Keroman c’est aussi la première place halieutique française, au coude-à-coude avec Boulogne. « Je suis de ceux qui pensent que la pêche a un avenir... À condition qu’on s’en donne les moyens », rappelait Norbert métairie, président d’une communauté d’agglomération qui est l’actionnaire principal de la Sem-Keroman, gestionnaire du port. Les moyens, ce sont « la compétitivité des infrastructures et des outils, la ressource, l’innovation, des pratiques durables et responsables », détaillait-il. Dans un contexte de contraintes environnementales et économiques accrues, « les métiers de la filière font la preuve de leur capacité à s’adapter pour assurer leur avenir ».

Les ports partie intégrante de la filière

Un avenir qui, pour l’élu, passe aussi par « la complémentarité ». Des métiers et des structures. « Les enjeux sont globaux. On sait que le nombre de places portuaires va diminuer. Les grands ports peuvent tirer leur épingle du jeu en coopérant. Avec Boulogne, on a déjà uni nos efforts en la matière ». Maurice Benoish se félicitait aussi de cette première. « Ces Assises avaient oublié les ports de pêche », souriait-il. « Alors qu’ils font partie intégrante de la filière. Ce sont les interfaces entre la production et la commercialisation ». Pour le président de la Sem-Keroman, l’un des enjeux est « d’améliorer la conscience de chacun des acteurs de la filière que tous ont un rôle à jouer ». Et ça, « ça passe par le dialogue. Ces Assises en seront l’occasion ». Les 1er et 2 juillet, professionnels de la pêche, de l’aquaculture et des produits de la mer mais aussi acteurs politiques seront donc réunis pour des tables rondes et des ateliers sur la thématique du port du futur.

Débat public autour du « made in France »

Pour illustrer ce propos, une visite guidée de Keroman sera organisée au petit matin du mercredi

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP