21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale
Accueil > Actualités de la mer > MER-ROUGE : La pollution industrielle responsable de la mort de milliers de (...)

MER-ROUGE : La pollution industrielle responsable de la mort de milliers de poissons

Dernière mise à jour le jeudi 25 avril 2013

Article paru
sur le site "Le Mauricien" -23 Avril 2013
Visualiser l’article original


Selon les premiers résultats du National Environmental Laboratory, la mort de milliers de poissons à Mer-Rouge en juin 2012 aurait été causée par des bactéries d’origine fécale présentes dans l’eau. Voulant faire la lumière sur cette affaire, le Syndicat des Pêcheurs de Maurice a fait appel à Chemco Laboratory Services pour une contre-analyse. Celle-ci révèle que c’est la pollution industrielle qui en serait responsable.
Le rapport de la firme privée Chemco Laboratory Services (CLS) sur la mort de milliers de poissons à Mer-Rouge en juin 2012 apporte un autre son de cloche et semble confirmer les craintes des pêcheurs. Ces poissons découverts sur la plage de Roche-Bois à proximité du Sanctuaire d’oiseaux de Terre-Rouge auraient ainsi été tués par des produits chimiques présents dans l’eau.
Selon les analyses de CLS qui ont pris fin en juillet 2012, les activités industrielles seraient à l’origine de cette situation. Comparant ces données à celles du National Environmental Laboratory (NEL) du ministère de l’Environnement qui parlent de la présence de bactéries d’origine fécale, le Syndicat des Pêcheurs de Maurice (SPM) dit ne pas comprendre cette contradiction.
Le rapport du NEL, soumis le 15 avril au ministère de la Pêche, avance en effet : « The contamination could be from various sources, such as agricultural activities, domestic wastes, faulty septic tanks and animal rearing activities. » Pour le SPM, cet argument a été formulé en vue de protéger certains industriels de la région afin qu’ils puissent poursuivre leurs activités. « C’est une tentative de cover-up », avance son président Judex Rampaul.
Ce rapport du NEL qui soutient que la présence d’excréments de porcs pourrait être à l’origine de la pollution ayant tué des milliers de poissons à Mer-Rouge sera contestée en cour par le SPM. Pour le syndicat, le directeur de la Pêche Daroomalingum Mauree et le ministre de tutelle Nicolas Von-Mally auraient failli à leur tâche. Le SPM réclame ainsi leur démission et lance un appel au gouvernement en vue de faire la lumière sur cette affaire.
La thèse soutenant la présence de coliforme, une bactérie d’origine fécale qui se trouve généralement dans les eaux usées et le sol, est inacceptable, ajoute Judex Rampaul. « Les éleveurs de porc sont installés à Saint Martin depuis 2010. Comment le ministère peut-il avancer une pareille hypothèse ? », se demande le président du SPM.
Du côté du ministère de l’Environnement, l’on explique que l’existence de coliformes se trouve dans l’eau. Leur présence ajoute dans l’eau un excédent de matière organique, ce qui prive les animaux et plantes marines d’oxygène. Le SPM pointe ainsi du doigt le « laxisme » du ministère de la Pêche et le « superflu » du rapport de l’Environnement.

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP