26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Manche. Ouverture de la pêche aux moules sur la côte est

Manche. Ouverture de la pêche aux moules sur la côte est

Dernière mise à jour le mercredi 26 juin 2013

Article paru
sur le site "Ouestfrance entreprises" - 24 Juin 2013
Visualiser l’article original


Depuis dimanche, la campagne de pêche aux moules 2013 est ouverte sur les gisements de la côte est du Cotentin. « La pêche est autorisée sur les gisements de Réville, Ravenoville et Grandcamp. Le gisement de Barfleur, où les prospections ont montré la présence de moules, ouvrira plus tard », explique David Rigault, président de la commission moules du Comité régional des pêches. Au total, 65 licences de pêche ont été octroyées pour les pêcheurs de la Manche et du Calvados.

Quant au produit, il sera de qualité cette année. « Les tailles des moules vont de 38 mm à 50 mm sur les gisements. Alors que la taille pour la commercialisation est de 40 mm, c’est correct pour l’ouverture », poursuit David Rigault. « Quant au taux de chair, il varie entre 22 % et 30 % et plus, mais cela va s’améliorer avec le réchauffement de l’eau. La ressource est correcte mais il va falloir être prudent. C’est pour cela que l’ouverture du gisement de Barfleur n’interviendra que le 28 juillet. »

Quant à la réglementation, elle est stricte. « Le quota de pêche qui était de 480 kg de moules par homme et par jour avec un maximum de 2,4 tonnes par navire, est cette année de 360 kg par homme avec un maximum de 1, 8 tonnes par navire. Un quota qui variera autour du 14 juillet et du 15 août. Ce sont des décisions responsables pour préserver la ressource et notre avenir. »

Du côté des pêcheurs, l’ouverture était attendue : « Nous attendons beaucoup de cette nouvelle saison de pêche, avec l’espoir que les prix de vente soient corrects
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP