13 décembre : Coquilles. À bord de l’Eter Vag12 décembre : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 190011 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante !
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Maquereau "dit" à La Quimpéroise

Maquereau "dit" à La Quimpéroise

Dernière mise à jour le dimanche 2 septembre 2018

C’est une vieille recette de nos grands-mères (c’est très à la mode de le dire, donc je ne m’en prive pas, d’autant que je le disais souvent, avant que ce soit à la mode :-)) !
Cette recette est assez rapide, simple, peu onéreuse et gourmande ...



Pour 4 convives :

- 4 maquereaux,
- 2 jaunes d’oeufs,
- 1 cuillerée à café de moutarde,
- 1 filet de vinaigre de cidre,
- 25 g de beurre baratté salé,
- 2 branches de persil,
- 1 petite branche de thym,
- 1 feuille de menthe,
- un rien d’herbes de Provence,
- sel de Guérande
- piment d’Espelette
- court bouillon.

Matériel utile :

- un faitout bas et son couvercle pour le court-bouillon.
- une passoire large.

Mode de préparation :

- parer vos poissons, les essuyer,
- faire bouillir un court-bouillon,
- équeuter et hacher menu le persil, le thym et la menthe,
- faire cuire vos maquereaux dans le court-bouillon, à petit bouillon durant 9 minutes,
- égoutter,
- lever les filets et les conserver au chaud (par exemple sur une assiette posée sur le faitout ayant servi au-court-bouillon )

Mettre les assiettes à chauffer (micro-ondes chaleur maximum, 2 minutes)

- délayer les jaunes d’oeufs avec la moutarde,
- ajouter le vinaigre de cidre (une cuillerée à soupe environ)
- ajouter le persil, le thym, les herbes de Provence, le sel (modérément) et le piment d’Espelette (2 g)
- faire fondre le beurre doucement et l’incorporer au mélange en cours, mélanger et battre
pour obtenir une sauce crémeuse.

Servir rapidement et bien chaud !

Accompagnement :

Le mieux et le plus simple, des pommes de terre cuite à l’eau, des charlottes par exemple, juste coupées en deux.

Quelle boisson : ?

- un cidre brut,
- un Auxerrois ou un Riesling, pas trop froids,
- de l’eau plate ou gazeuse.

Difficulté aucune
Prix par personne en 2018 1 à 3€ 4€ à 5 € 6 à 8€ 10 € ou plus

Même si le prix moyen des produits de la mer augmente, il reste pas mal d’espèces que nous négligeons, faute le plus souvent de les connaitre ou de ne pas savoir les accommoder.

- L’Abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération -


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP