19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale
Accueil > Actualités de la mer > Marées vertes en Bretagne : Les causes et les remèdes

Marées vertes en Bretagne : Les causes et les remèdes

Dernière mise à jour le vendredi 2 août 2013

Article paru
sur le site "L’ifremer en vidéo" - Juillet 2013
Visualiser l’article original


Depuis 40 ans, un nombre croissant de plages et d’anses de la côte bretonne sont envahies du printemps à l’automne par une prolifération d’algues vertes. Ce cas typique d’enrichissement excessif, appelé eutrophisation, a été étudié par l’Ifremer et le CEVA en baies de Saint-Brieuc, de Lannion, de Douarnenez, de la Forêt-Fouesnant et en Rade de Brest. Il a pu être expliqué par la conjonction de deux conditions naturelles et d’un facteur résultant de l’activité humaine :
1/ l’existence d’une masse d’eau côtière de faible profondeur et peu turbide sur une large étendue (par exemple, une plage à faible pente)
2/ un confinement hydrodynamique de cette masse d’eau côtière.
3/ l’arrivée d’un flux significatif d’azote terrigène.
Seul le troisième facteur a beaucoup évolué durant le dernier demi-siècle, en raison du décuplement des concentrations en nitrate des rivières bretonnes causé par le lessivage de terres agricoles sur-fertilisées. Dans les sites naturellement confinés, les mesures de biomasse estivale sur le terrain ont montré une bonne corrélation avec les apports printaniers et estivaux de nitrate par les rivières (année sèche 2003 peu favorable aux marées vertes, année 2007 à été pluvieux ayant généré des marées vertes exceptionnelles en automne). Comme il n’est pas envisageable de diminuer le confinement naturel des baies bretonnes, ni d’en augmenter durablement la turbidité, seul reste le levier des apports terrigènes d’azote. Les modèles mathématiques de l’Ifremer et du CEVA montrent que la seule manière de diminuer la biomasse d’ulves sur les plages est de réduire les apports de nitrate d’origine agricole. Dans les sites les plus sensibles, il faudrait pour cela ramener la concentration en nitrate dans les rivières de 30 mg/L à moins de 10 mg/L, ce qui constitue un véritable défi pour la société. Au début du 20ème siècle, cette concentration ne devait pas dépasser quelques mg/L. Le plan gouvernemental de lutte contre les marées vertes a repris ces objectifs dans les chartes en cours de signature sur les 8 bassins versants générateurs des principales marées vertes._ Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP