15 décembre : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendue14 décembre : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de bar13 décembre : Huîtres. Sous haute surveillance 12 décembre : Pêche électrique. Intermarché vent debout11 décembre : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel 10 décembre : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marin9 décembre : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-Jacques8 décembre : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"7 décembre : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc 6 décembre : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de Brest5 décembre : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »4 décembre : 4min Les pêcheurs de la Côte d’Opale en guerre contre la pêche électrique3 décembre : Rade de Brest. Où sont passés les pétoncles et les huîtres plates ?2 décembre : Spiruline : attention aux effets indésirables 30 novembre : Caraïbes. Des îles... de déchets 29 novembre : Cinq questions sur la pêche électrique, accusée d’appauvrir les pêcheurs français28 novembre : Tara : l’expédition se penche sur l’impact du guano de fientes d’oiseau sur le corail27 novembre : Recherche. Chut ! Les huîtres ont des oreilles26 novembre : Pays de Quimperlé : le député contre la pêche électrique 25 novembre : Non à la pêche électrique25 novembre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas24 novembre : Ilur. Autonome en eau et électricité23 novembre : Pêche électrique : une pratique brutale pour l’environnement23 novembre : L’Europe ouvre la voie à la très décriée pêche électrique22 novembre : Météo. Fort coup de vent attendu en fin de journée sur la pointe de la Bretagne21 novembre : Politique de la mer. Les attentes des professionnels20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !
Accueil > Actualités de la mer > Mer. L’écouter pour mieux la protéger

Mer. L’écouter pour mieux la protéger

Dernière mise à jour le vendredi 11 octobre 2013

Article paru
sur le site "Le Telegramme" - 09 octobre 2013
Visualiser l’article original



ls installent des enregistreurs de sons sous l’eau pour mieux connaître le milieu marin et mesurer l’impact des activités humaines. Avec le développement des énergies renouvelables en mer, le sujet est d’actualité.

La chaire d’excellence industrielle Chorus rassemble des chercheurs de Brest et de Grenoble (*), capables de déchiffrer la densité et la nature des sons collectés à l’aide de capteurs de dernière génération. Les progrès de ces capteurs capables d’engranger des données sur de longues périodes (jusqu’à un an) permettent aujourd’hui de cartographier plus précisément les paysages sonores des zones sous-marines. Ces cartographies évoluent-elles au voisinage d’une activité humaine impactante ? Quelles peuvent être les interactions possibles ? Ces travaux intéressent de près les industriels chargés de l’implantation des hydroliennes et éoliennes en mer. La législation qui ne cesse d’évoluer en la matière exige une prise en compte de l’impact de leur activité dans le milieu.

Capteurs en rade de Brest

« Mais encore faut-il avoir une connaissance minimum du milieu, avant d’implanter ces machines, et disposer des outils et des modèles qui permettent de mesurer après coup cet impact », remarque Marc Boeuf, de France Energies marines. Trouver les outils et maîtriser l’analyse des données : c’est précisément ce à quoi travaillent les chercheurs de Chorus, qui multiplient leurs expérimentations au sein du parc marin et dans la rade de Brest. Ces dernières semaines, ils ont installé des capteurs dans deux zones de dragage de la rade, l’un bien travaillé et presque vierge et l’autre bien plus fourni en êtres vivants posés sur le maërl. Les enregistrements ont parfaitement mis en évidence que la zone la moins impactée était la plus « bavarde » et ont clairement mis en corrélation la densité de population sous-marine et le bruit de fond enregistré pendant plusieurs jours. Leurs écoutes sur le long terme, autour de l’île de Béniguet, ont également clairement mis en évidence une plus grande activité des animaux marins la nuit plutôt que le jour, avec des pics au lever et au coucher du soleil. Autant d’observations objectives qui ont profité aux spécialistes du parc marin d’Iroise.

Industriels intéressés

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP