23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Mer. « Le parc marin d’Iroise n’est pas un sanctuaire »

Mer. « Le parc marin d’Iroise n’est pas un sanctuaire »

Dernière mise à jour le samedi 17 septembre 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 15 Septembre 2016
Visualiser l’article original


Propos recueillis par Morgane Le Cam C’est le premier à avoir été créé en France, en 2007. Le parc naturel marin d’Iroise, qui fêtera ses 10 ans l’an prochain, a changé de directeur adjoint. Entretien avec Gaëlig Batail, le successeur de Fabien Boileau.

Vous êtes entré en fonction le 1e r septembre. Quels sont les gros dossiers pour vous en cette fin d’année ?
Il n’y a pas de petits dossiers et nos actions se font toujours sur le long terme, donc c’est difficile de répondre.
Mais par exemple, hier matin, nous avons mené une opération de pêche du côté de Sainte-Anne-La-Palud afin de prélever des bars juvéniles et ainsi évaluer l’état de la population.
Nous avons aussi mis en place un cantonnement à langoustes sur la chaussée de Sein, une zone de pêche protégée, visant à étudier l’évolution de l’espèce.

Le parc marin agit-il surtout pour les espèces en danger ?

Non. Nous agissons sur toutes les espèces, la faune et les biens qui fréquentent nos eaux.
La mission principale du parc marin est de veiller au maintien en l’état de notre milieu aquatique en acquérant des données sur les différentes composantes de l’environnement du parc et ce, sur plusieurs années.
Le second volet de notre mission : suivre et contrôler ce qui se passe dans le parc marin.

C’est-à-dire ?

Lire l’article complet …


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP