21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale
Accueil > Actualités de la mer > Micro-algue toxique. Taux record en rade !

Micro-algue toxique. Taux record en rade !

Dernière mise à jour le lundi 27 août 2012

Article paru sur le site "Le Télégramme" - lundi 27 août 2012
Visualiser l’article original


Une micro-algue toxique, dite paralysante, a bouleversé, cet été, l’exploitation et le ramassage des coquillages en rade de Brest. Retour sur ce phytoplancton des plus enquiquinants pour les professionnels et les pêcheurs à pied.

Après la rade de Brest au coeur de l’été, c’est l’aber Wrac’h qui fait actuellement l’objet d’une interdiction de pêche aux coquillages pour cause de concentration importante d’une micro-algue toxique, dite paralysante, dans l’eau. L’épisode d’Alexandrium Minutum est terminé en rade de Brest, comprenez que les concentrations de cette PSP dans l’eau sont retombées sous le seuil d’alerte fixé par les autorités sanitaires. Idem pour la concentration de cette algue microscopique ingérée par les coquillages, seuil sous lequel la contamination ne présenterait plus derisque pour la consommation humaine.

Plus de 40millions de cellules par litre !

Mais la poussée de cet été en rade de Brest a battu tous les records. Alors que le seuil d’alerte se situe à 10.000 cellules par litre d’eau de mer analysé, l’épisode estival est monté entre 40et 50millions de cellules par litre d’eau ! Un taux encore jamais enregistré en France. Ilfaut chercher des relevés réalisés aux États-Unis et au Canada pour retrouver des concentrations aussi ou plus importantes. « On retrouve régulièrement cette algue dans les tous les estuaires bretons depuis les années 80 », remarque Claude Le Bec, du laboratoire Ifremer de Concarneau. « Mais c’est la première fois que la rade de Brest a enregistré une telle explosion d’Alexandrium ». La poussée est aujourd’hui terminée en rade de Brest, les mesures étant redescendues à des valeurs insignifiantes (moins de 100 cellules par litre). Si la micro-algue n’est apparemment pas sortie de la rade, une poussée similaire vient de se déclarer dans l’aber Wrac’h. « Nous sommes au début de cette nouvelle explosion et au-dessus du seuil d’alerte (11.300 cellules par litre d’eau) ». De telles augmentations n’avaient plus été enregistrées sur les côtes finistériennes depuis 2001.

Des professionnels perplexes

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP