21 février : L’Hermione. Cap au sud pour un périple francophone 20 février : Algues vertes. "L’Etat et les élus ont encore failli" 19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension
Accueil > Actualités de la mer > Micro-algues. Les précieuses observations de particuliers

Micro-algues. Les précieuses observations de particuliers

Dernière mise à jour le mercredi 9 octobre 2013

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 07 octobre 2013
Visualiser l’article original



Lancé en février, le programme participatif Phenomer visant à étudier les micro-algues et les phénomènes qu’elles peuvent entraîner, a bien démarré. 25 observations ont déjà été enregistrées.

Phenomer a bien démarré. Ce programme au long cours de science participative, lancé par Ifremer fin février en Bretagne, apporte aux scientifiques les observations réalisées par les plaisanciers, promeneurs côtiers ou tout travailleur de la mer intrigué par une coloration inhabituelle de l’eau.

La cible de Phenomer, ce sont les micro-algues, les phytoplanctons en plein « bloom » c’est-à-dire efflorescence. À certains moments de l’année, elles prolifèrent au point de colorer la mer en rouge vif, vert fluo, blanc ou marron ou de produire une mousse en surface. « Nous avons reçu une quarantaine d’appels ou de signalements, du Sud-Bretagne principalement. Au final, 25 observations ont pu être enregistrées, dont 14 avec photos. Cela va d’une eau vert fluo, du côté de l’île de Groix, en mai, à une coloration marron, du côté de Sarzeau, avec un appel en août d’une femme s’étonnant de la mortalité de milliers de tellines et de bernard-l’ermite, à Landrezac », dit Amelia Curd, ingénieur à Ifremer, chargée du programme Phenomer. Un prélèvement dans une bouteille plastique permet l’identification du responsable. Histoire de faire la différence entre la fluorescéine, utilisée parfois par l’armée lors d’exercices, et une concentration de lepidodinium chlorophorum !

Toxique à Sarzeau

Deux autres phytoplanctons donnent une couleur rouge : le noctiluca scintillans et le mesodinium rubrum. Quant au phénomène de Sarzeau, il s’agissait d’un cocktail de plusieurs espèces dont certaines toxiques pour les organismes marins, comme le heterosigma akashiwo. La mortalité a été accentuée par un déficit en oxygène dissous lié à une prolifération des micro-algues. « Ces observations sont très intéressantes pour nous. Tout comme les prélèvements d’eau que nous font les enfants du collège des îles du Ponant qui nous ont permis de découvrir de nouvelles espèces de micro-algues », dit Annie Chapelle, du laboratoire Pelagos Dyneco d’Ifremer. Prati

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP