20 avril : La traque musclée contre les braconniers de bébés anguilles19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec
Accueil > Les espèces > Coquillages > Moule commune

Moule commune

Mytilus edulis

Dernière mise à jour le lundi 12 juin 2017



Moules dites de bouchots

Nom usuel moule
Noms régionaux mouille, moucle, meskl, mouscouliona
France
Moule
Royaume-Uni
Common mussel
Allemagne
Miesmuschel
Italie
Cozza
Espagne
Mejillon
Taille commune relevée 4 à 5 cm
Taille maximale à l’âge adulte 7 à 8 cm
Poids maximum relevé
Maturité sexuelle 8 mois
Durée de vie maximale relevée 10 ans
Profondeur habituelle de -6 à -9 m
Sédentaire oui
Pélagique oui à l’état larvaire
État de la ressource évaluée stationnaire en France
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
4 cm
300 ou 3 kg

Taille minimale de prise

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Conseils d’achat :

Il existe plusieurs sortes de moules et donc mes conseils généraux doivent être « modulés » en fonction de celles que vous achèterez.

Vous trouverez suivant la région de l’achat, la saison, l’importance de l’étal de votre détaillant, plusieurs sortes de moules, le plus souvent fonction de la méthode d’élevage, dont voici une liste non exhaustive :
- moule dite de bouchot, (étiquetée Mont St-Michel et de loin la plus régulière)
Mais également les régions authentifiées : Normandie, mer du Nord ; Bretagne Nord et Bretagne sud, Pays de Loire, Poitou-Charentes, Arcachon Aquitaine.
- moule dite de corde (Abers)
- moule de parc
- moule sauvage (exigez dans ce cas de voir l’étiquette sanitaire)
- moule de Barfleur (généralement lavée et débarrassée du byssus, elles semblent se conserver moins bien que celles qui n’ont pas subi de préparation)
- moule dite de Hollande,
- moule dite d’Espagne.

Les moules Label Rouge existent, bien qu’un peu plus chères, elles vous garantissent une volume de remplissage excellent, un goût développé, la certitude d’être nées et élevées en mer, une fraîcheur depuis leur retrait de la mer garanti.

Une moule doit être « humide » ou, tout au moins, ne doit pas être sèche !
- elle ne doit pas bailler et ne doit pas être cassée.

Evitez les moules « lavées » ou les moules dites « prêtes à cuire » !

Et, surtout, évitez d’acheter des moules après 10 heures du matin, sur les marchés en été.

Combien acheter de moules ?
- en hors d’oeuvre comptez 350 à 400 g par personne,
- en plat principal 500 à 750 g par personne.


Conseils de conservation :

Les moules se conservent mal (surtout en périodes chaudes).

- entreposez-les dans un local frais, et recouvrez-les d’un sac genre toile de jute (ou d’un journal humide) pendant un maximum de 12 h.
- en l’absence de local adéquat, mettez-les au réfrigérateur dans le bac à légumes, en veillant bien à ce que la température ne descende pas en dessous de + 2°, et là non plus, pendant pas plus de 12 h.

Pourquoi les moules ne doivent-elles pas être préparées plus de 2 heures avant d’être cuisinées ? c’est simple :
- la moule comporte un byssus, sorte de petite cordelette apparente, appelée ici ou là « filière ».

- quand on lui retire son byssus en la nettoyant, on traumatise la moule et très souvent elle meurt à brève échéance !

Un bon procédé pour évaluer la fraîcheur des moules consiste à les plonger dans de l’eau froide, à les brasser plusieurs fois de suite, ensuite à les laisser reposer 10 minutes, celles qui remontent à la surface sont éliminées et mises à la poubelle !

Ne jamais congeler des moules réputées vivantes !


Recette(s) :

- Moules - Faire ouvrir des moules
- Moules - A ma façon
- Moules - Farcies au beurre de coquillages
- Moules - Soupe de moules



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP