18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse
Accueil > Les espèces > Coquillages > Moule commune

Moule commune

Mytilus edulis

Dernière mise à jour le lundi 12 juin 2017



Moules dites de bouchots

Nom usuel moule
Noms régionaux mouille, moucle, meskl, mouscouliona
France
Moule
Royaume-Uni
Common mussel
Allemagne
Miesmuschel
Italie
Cozza
Espagne
Mejillon
Taille commune relevée 4 à 5 cm
Taille maximale à l’âge adulte 7 à 8 cm
Poids maximum relevé
Maturité sexuelle 8 mois
Durée de vie maximale relevée 10 ans
Profondeur habituelle de -6 à -9 m
Sédentaire oui
Pélagique oui à l’état larvaire
État de la ressource évaluée stationnaire en France
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
4 cm
300 ou 3 kg

Taille minimale de prise

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Conseils d’achat :

Il existe plusieurs sortes de moules et donc mes conseils généraux doivent être « modulés » en fonction de celles que vous achèterez.

Vous trouverez suivant la région de l’achat, la saison, l’importance de l’étal de votre détaillant, plusieurs sortes de moules, le plus souvent fonction de la méthode d’élevage, dont voici une liste non exhaustive :
- moule dite de bouchot, (étiquetée Mont St-Michel et de loin la plus régulière)
Mais également les régions authentifiées : Normandie, mer du Nord ; Bretagne Nord et Bretagne sud, Pays de Loire, Poitou-Charentes, Arcachon Aquitaine.
- moule dite de corde (Abers)
- moule de parc
- moule sauvage (exigez dans ce cas de voir l’étiquette sanitaire)
- moule de Barfleur (généralement lavée et débarrassée du byssus, elles semblent se conserver moins bien que celles qui n’ont pas subi de préparation)
- moule dite de Hollande,
- moule dite d’Espagne.

Les moules Label Rouge existent, bien qu’un peu plus chères, elles vous garantissent une volume de remplissage excellent, un goût développé, la certitude d’être nées et élevées en mer, une fraîcheur depuis leur retrait de la mer garanti.

Une moule doit être « humide » ou, tout au moins, ne doit pas être sèche !
- elle ne doit pas bailler et ne doit pas être cassée.

Evitez les moules « lavées » ou les moules dites « prêtes à cuire » !

Et, surtout, évitez d’acheter des moules après 10 heures du matin, sur les marchés en été.

Combien acheter de moules ?
- en hors d’oeuvre comptez 350 à 400 g par personne,
- en plat principal 500 à 750 g par personne.


Conseils de conservation :

Les moules se conservent mal (surtout en périodes chaudes).

- entreposez-les dans un local frais, et recouvrez-les d’un sac genre toile de jute (ou d’un journal humide) pendant un maximum de 12 h.
- en l’absence de local adéquat, mettez-les au réfrigérateur dans le bac à légumes, en veillant bien à ce que la température ne descende pas en dessous de + 2°, et là non plus, pendant pas plus de 12 h.

Pourquoi les moules ne doivent-elles pas être préparées plus de 2 heures avant d’être cuisinées ? c’est simple :
- la moule comporte un byssus, sorte de petite cordelette apparente, appelée ici ou là « filière ».

- quand on lui retire son byssus en la nettoyant, on traumatise la moule et très souvent elle meurt à brève échéance !

Un bon procédé pour évaluer la fraîcheur des moules consiste à les plonger dans de l’eau froide, à les brasser plusieurs fois de suite, ensuite à les laisser reposer 10 minutes, celles qui remontent à la surface sont éliminées et mises à la poubelle !

Ne jamais congeler des moules réputées vivantes !


Recette(s) :

- Moules - Faire ouvrir des moules
- Moules - A ma façon
- Moules - Farcies au beurre de coquillages
- Moules - Soupe de moules



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP