20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Le ministre de la Mer annonce une prochaine position sur la teneur en (...)

Le ministre de la Mer annonce une prochaine position sur la teneur en soufre

Dernière mise à jour le jeudi 29 novembre 2012

Article paru
sur le site "-Smartplanet.fr" - jeudi 22 novembre 2012
Visualiser l’article original


Le ministre de la Mer annonce une prochaine position sur la teneur en soufre des combustibles marins, et l’installation d’ici la fin de l’année d’un conseil national de la mer et des littoraux.

Frédéric Cuvillier

Frédéric Cuvillier, ministre délégué en charge des Transports, de la Mer et de la Pêche, a présenté hier en conseil des ministres une communication sur la politique maritime, soulignant notamment que la France possède la deuxième surface maritime au monde (11 millions de km2).

Il a annoncé entre autres que ‘la France prendra prochainement position sur la directive européenne (PDF) (1) sur la teneur en soufre des combustibles marins, de manière à permettre l’adaptation progressive de la flotte de commerce aux nouveaux enjeux environnementaux ».

Dans un volet sur l’enseignement, la recherche et l’innovation, le ministre a déclaré que « la recherche marine, notamment celle réalisée par l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer [Ifremer], sera orientée vers la valorisation durable des fonds marins ».

Il a également rappelé que « les énergies marines seront développées, comme prévu dans la stratégie nationale annoncée par le Premier ministre lors de la conférence environnementale »(2).

Parlant de « mieux protéger l’environnement marin en poursuivant la dynamique de classement des espaces dans une approche équilibrée », le ministre estime que pour atteindre les différents objectifs présentés hier, « il faut moderniser la gouvernance et l’administration maritime. Le conseil national de la mer et des littoraux sera installé par le Premier ministre d’ici la fin de l’année, afin de définir les bases d’une politique maritime intégrée. »

(1) directive (41 pages en PDF) modifiant la directive 1999/32/CE en ce qui concerne la teneur en soufre des combustibles marins (PE-CONS 31/12)

(2) Le 15 septembre, Jean-Marc Ayrault avait déclaré : « L’Ademe lancera début 2013 une initiative pour la construction de démonstrateurs d’énergie hydrolienne. J’ai demandé à Delphine Batho et Frédéric Cuvillier [NDLR : ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, et ministre délégué aux Transports et à l’Economie maritime] de réaliser d’ici la fin de l’année une étude sur le potentiel de la filière des énergies marines. »
Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP