21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète » 25 octobre : Environnement. SeaBird déploie ses bioplastiques 24 octobre : Grain de Sail. Un voilier pour importer cacao et café 23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc
Accueil > Actualités de la mer > Nouvel article

Nouvel article

Les algues rouges de Bretagne résistent encore au réchauffement des eaux

Dernière mise à jour le samedi 27 septembre 2014

Article paru
sur le site "Futura environement" - 19 septembre 2014
Visualiser l’article original



Les travaux des chercheurs se sont fondés sur une approche de terrain et un travail de modélisation considérable. Les équipes de plongeurs scientifiques des stations marines de Dinard et de Roscoff ont réalisé des inventaires sur 65 sites différents, du golfe Normand-Breton à la baie de Vilaine, entre 2010 et 2012. Ils ont porté sur la variabilité des assemblages d’algues rouges présents sous les forêts de laminaires, habitats sous-marins emblématiques de la côte de Bretagne. Les patrons d’organisation récents ont été comparés à des données collectées sur 163 sites, localisés dans la même zone, entre 1992 et 1998. Couvrant ainsi au total une vingtaine d’années, les chercheurs ont pu analyser l’évolution de la diversité des assemblages d’algues rouges entre les deux périodes.

L’équipe réunissant des chercheurs du laboratoire Borea (Biologie des ORganismes et Ecosystèmes Aquatiques), de l’Institut de systématique, évolution, biodiversité, de la station biologique de Roscoff et de Biodiversité et gestion des territoires de l’Université de Rennes-1, a montré que la température des eaux de surface de Bretagne s’est élevée de plus de 0,7 °C en 20 ans, soit sensiblement plus que ce qui est observé au niveau mondial. Par ailleurs, les écarts saisonniers de températures se sont amplifiés, notamment dans le Golfe Normand Breton, avec un réchauffement estival et un refroidissement hivernal plus marqué en 2010-2012 qu’en 1992-1998.
Particularités bretonnes

Les chercheurs ont observé un changement significatif de la composition spécifique des assemblages d’algues rouges au cours des 20 dernières années, qui peut être corrélé à l’augmentation de la température. De plus, l’amplitude saisonnière des températures est le principal facteur gouvernant l’aire de distribution des espèces. Les modèles des chercheurs ont mis en avant des changements significatifs de l’aire de distribution de 7 espèces sur les 10 plus fréquentes. Les modifications observées concernent le plus souvent une restriction de la zone qu’elles occupent avec un déplacement vers le nord-ouest de la Bretagne ou un resserrement autour de la mer d’Iroise où les eaux sont restées plus fraîches. ....

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP