19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > On a trouvé encore plus solide que la toile d’araignée

On a trouvé encore plus solide que la toile d’araignée

Dernière mise à jour le lundi 2 mars 2015

Article paru
sur le site "Courrier international" - 19 Février 2015
Visualiser l’article original



Il existe donc un matériau biologique encore plus résistant que la toile d’araignée, d’après les scientifiques. Les dents de la patelle, petit molusque connu aussi sous le nom de "chapeau chinois", pourrait être le matériau le plus solide connu par l’homme, comme le révèle le quotidien britannique The Guardian.

Ce résultat a été obtenu après que des chercheurs de l’Université de Portsmouth ont examiné les mécaniques des dents de patelle en remontant jusqu’à leur structure atomique, et y ont trouvé de la goethite, un minéral à l’origine de cette forte résistance.

L’avantage de ce matériau, c’est qu’il présente toujours la même solidité. Il déroge ainsi à la règle voulant que plus une structure est grande, plus des failles et des faiblesses s’y glissent, rendant le matériau plus fragile.

Selon Asa Barber, professeur qui a dirigé le projet, cette découverte pourrait servir l’ingénierie moderne. "Les fibres de goethite ont la bonne taille pour régénérer une structure composite résistante", explique-t-elle à The Guardian. "Cette découverte signifie que les structures fibreuses trouvées dans les dents de patelle pourraient être reprises et utilisées dans l’ingénierie de haute performance, comme pour les voitures de Formule 1, les coques de bateau et les structures aéronautiques".

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP