12 décembre : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 190011 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète »
Accueil > Actualités de la mer > Opération Odyssée pour découvrir le 6e continent composé de déchets en (...)

Opération Odyssée pour découvrir le 6e continent composé de déchets en mer

Dernière mise à jour le mercredi 7 mars 2012

Article paru sur le site "GoodPlanet.info" - Lundi 05 Mars 2012
Visualiser l’article original



Opération Odyssée pour découvrir le 6e continent composé de déchets en mer

PARIS - (AFP) - Participer à une mission scientifique à bord d’un voilier en mer, déambuler dans un village itinérant éco-citoyen dans une quinzaine de villes : Familles de France lance le 9 mars une "Odyssée à la découverte du 6e continent" formé de millions de tonnes de déchets en mer.

La campagne de cette fédération d’associations familiales, créé en 1947, veut éveiller les consciences à la nécessité de réduire les déchets et mieux respecter la planète bleue. Elle débutera à Marseille trois jours avant l’ouverture dans la cité phocéenne du Forum Mondial de l’eau et se poursuivra jusqu’au 29 juin.

Le 6e continent, que l’association propose de découvrir, a déjà atteint, selon elle, 3,43 millions de km2, soit six fois la superficie de la France sur une profondeur allant jusqu’à 30 mètres, et menace gravement faune et flore marine.

Pour se rendre compte de l’ampleur des dégâts, des groupes de jeunes seront invités à prendre part durant 3 jours à une expédition à bord du vieux gréement Fleur de Passion. Ils participeront à la géolocalisation des déchets et à l’analyse de la qualité de l’eau en mer. Ce voilier de 33 mètres naviguera successivement en Méditerranée, sur l’océan Atlantique, la Manche et la Mer du Nord.

Sur terre, le village éco-citoyen plantera ses tentes tour à tour dans une quinzaine de villes suivant l’itinéraire du vieux gréement. Ce village, avec en son centre un bateau pirate avec animations pour les enfants, informera sur les meilleurs éco-gestes pour préserver la biodiversité des océans, le cycle de l’eau, la gestion des déchets et l’efficacité énergétique.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP