26 septembre : Quand la science aide à faire tomber les cartels de l’ivoire25 septembre : Algues brunes. Le bon filon d’une entreprise bretonne rticle paru sur le site "Le Télégramme :"...24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"
Accueil > Actualités de la mer > Orléans, ville test pour l’énergie hydraulique

Orléans, ville test pour l’énergie hydraulique

Dernière mise à jour le dimanche 5 mai 2013

Article paru
sur le site "La.rep.fr" - 03 Mai 2013
Visualiser l’article original


Une entreprise grenobloise, Hydroquest, va installer un prototype à Orléans. Un nouveau moyen de produire de l’électricité.

Récupérer l’énergie dispensée par la vitesse de l’eau, grâce à des éoliennes immergées, pour produire une électricité économique et régulière. Un marché mondial qui n’en est qu’à ses balbutiements, au stade de l’expérimentation en mer. Mais qui pourrait aussi s’appliquer aux fleuves et aux estuaires… grâce à un test national grandeur nature qui sera mené en Loire, à Orléans, entre les ponts George-V et de l’Europe, l’an prochain.

C’est une entreprise de Grenoble, Hydroquest, créée en 2010, qui installera cette hydrolienne. Un prototype d’une dizaine de tonnes, « à flux vertical », arrimé à une barge flottante de 5 m sur 6, a priori insonore et sans danger pour la faune et la flore.
Démonstrateur
en milieu naturel

Ce prototype permettra, au consortium réuni par la jeune entreprise, d’affiner son offre. « Des clients nous ont contactés, sous réserve des résultats d’un démonstrateur en milieu naturel », explique Jean-François Simon, le président d’Hydroquest. La turbine orléanaise jouera ce rôle pendant un an.

Ce projet de 36 mois, dénommé Hydrofluv, doit aboutir à la vente de 380 hydroliennes fluviales entre 2016 et 2020 et 200 hydroliennes par an à partir de 2020. Dont environ 90 % à l’export : « Aux États-Unis où j’ai vécu, en Chine, en Inde… là où il y a de l’eau », énumère l’ingénieur.

Sa petite PME de 10 salariés espère ainsi atteindre un chiffre d’affaires de 50 à 80 millions d’euros dans les huit ans, et créer une centaine d’emplois, voire 250 si l’on inclut les autres partenaires. Le potentiel mondial serait d’environ 15 milliards d’euros entre aujourd’hui et 2020, selon Jean-François Simon.

Les sites restent à explorer, comme il l’explique : si les débits fluviaux sont connus, ce n’est pas le cas de la vitesse de l’eau. La Loire apparaît prometteuse, sur le site orléanais retenu, à l’initiative du maire. « Nous saurons extrapoler les données même si la vitesse n’est pas celle souhaitée », souligne l’ingénieur.

Hydrofluv vient de recevoir le financement du 15 e appel à projets du fonds unique interministériel, soit 960.000 euros sur un budget total de 2,45 millions d’euros.
Une réunion de lancement dans
les jours à venir

Voilà qui va faire entrer l’opération, colabellisée par le pôle de compétitivité Dream, dans une phase plus pratique. Une réunion aura lieu en juin entre les différents acteurs du consortium, notamment EDF (qui co-détient, avec la jeune entreprise, une importante grappe de neuf brevets), Artelia, un laboratoire du CNRS, ou encore l’agence régionale du cabinet Biotope (lire plus bas).
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP