23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > Les espèces > Coquillages > Ormeau méditerrannéen

Ormeau méditerrannéen

Haliothis lamellosa

Dernière mise à jour le lundi 5 septembre 2016

Espèce très voisine de l’haliotis tuberculata commun en Atlantique et en Manche.

ormeau méditérranéen (haut)

Nom usuel Ormeau de Méditerranée
Noms régionaux passe sabatteta, oreille de st-Pierre, pastura
Nom en anglais lamettaled haliothis
Taille commune relevée
Taille maximale à l’âge adulte 70 mm
Poids maximum relevé 220 g
Maturité sexuelle à environ 45 mm de diamètre
Durée de vie maximale relevée 15 ans
Profondeur habituelle de -15 à -20 m
Sédentaire oui
Pélagique  ?
État de la ressource évaluée très basse
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 mai
du 1er juin au 30 septembre
du 1er octobre au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour
9 cm

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Habitudes alimentaires :

- l’ormeau mange surtout des algues dérivantes dont des entéromorphes, jusqu’à 20 % de son poids par jour !

- néanmoins dans certaines circonstances il peut aussi manger des éponges et spongaires, que l’on rencontrent sur les rochers ou accrochées à certes algues ou bryozoaires selon Jean-Claude Quéro et J.J. Vayne.


Conseils d’achat :

- l’ormeau est toujours vendu avec un bracelet plastique de couleur portant le n° de licence du pêcheur, ce qui prouve que c’est un ormeau péché légalement.

- l’ormeau doit être acheté vivant, son pied doit être baveux et doit former ventouse sur une surface lisse.

- toucher le bourrelet du pied doit provoquer un mouvement rétractile.


Conseils de conservation :

- entier, l’ormeau se conserve au frais (ou au réfrigérateur) recouvert d’un torchon, ou mieux d’une serpillère humide, à + 4° durant environ 72 heures.

- au-delà de 72 heures, la chair risque de prendre un goût ammoniaqué, même si l’animal est encore vivant.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP