20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale5 juin : Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l’alerte4 juin : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juin : Criées. Innover pour plus de compétitivité 2 juin : Guadeloupe : des écoles fermées à cause des sargasses1er juin : Environnement : les "poubelles de la mer" arrivent en France31 mai : En Gironde, les policiers de la mer traquent les braconniers à l’anguille30 mai : Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements29 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent28 mai : Qu’arrive-t-il aux lançons sur les plages bretonnes ? 26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne10 mai : "Le Manta", Un navire révolutionnaire pour nettoyer les océans9 mai : Mobilité active : Saint Lô pédale à l’hydrogène8 mai : Santé. L’huître pour mieux comprendre le cancer 7 mai : Bord à bord. Des bateaux sur-mesure
Accueil > Actualités de la mer > Ostréiculture : l’heure de la relève en Basse-Normandie

Ostréiculture : l’heure de la relève en Basse-Normandie

Dernière mise à jour le lundi 14 mai 2012

Article paru sur le site "La Manche Libre" - Samedi 12 Mai 2012
Visualiser l’article original



Ostréiculture : l’heure de la relève en Basse-Normandie

L’ostréiculture bas-normande n’a que trente ans. Mais déjà la nouvelle génération arrive avec dynamisme et beaucoup de projets.

Le geste précis, l’oeil toujours aux aguets, une instruction rapidement donnée au passage, Julien Lafosse veille à la bonne marche de ses installations ostréicoles de Blainville-sur-Mer sur la côte ouest de la Manche, non loin de Coutances. Fils de l’un des pionniers de l’ostréiculture régionale, il est avec Pierre-Aurélien Danlos à l’origine, il y a trois ans de cela, de l’association des jeunes ostréiculteurs (AJO). Une initiative alors remarquée dans ce monde volontiers individualiste.

Des débuts difficiles

Aux côtés de leurs aînés du Comité régional de la conchyliculture (CRC) qui défendent les intérêts de la profession, ils ont, eux, le souci de la faire évoluer. "Le premier phénomène de mortalité des jeunes huîtres, en 2008, a agi sur nous comme un électrochoc, reconnaît Julien Lafosse. Nous avons spontanément échangé nos impressions sur cette catastrophe".

En réaction, les jeunes membres de l’AJO, au nombre d’une quinzaine actuellement, ont entrepris de se regrouper. Mais les premières tentatives ont connu l’échec. "Nous voulions rassembler les professionnels de la côte est et de la côte ouest de la Manche, mais nous nous sommes heurtés à des difficultés." Malgré cela, ...

Lire la suite sur La Manche Libre ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP