20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > POLLUTION À MER ROUGE : Réunion houleuse hier au ministère de la (...)

POLLUTION À MER ROUGE : Réunion houleuse hier au ministère de la Pêche

Dernière mise à jour le lundi 22 avril 2013

Article paru
sur le site "Le Mauricien" - 18 Avril 2013
Visualiser l’article original


Presqu’un an après la pollution à Mer Rouge, les pêcheurs de la région ne décolèrent pas. Hier, une réunion a eu lieu au ministère de la Pêche pour faire la lumière sur cette affaire. Mais les choses ont tourné au vinaigre lorsque le rapport du ministère de l’Environnement, mettant en cause la présence de matières fécales, leur a été remis. Les pêcheurs accusent le ministère de la Pêche de vouloir « protéger » une usine de Riche-Terre qu’ils soupçonnent d’être à l’origine de la pollution.
Les pêcheurs, qui réclamaient depuis l’année dernière une copie du rapport du ministère de l’Environnement sur cette pollution, l’ont finalement obtenu. Toutefois, ils contestent le fait que les matières fécales soient à l’origine de la catastrophe.
Peu après ces événements en juin 2012, le ministère de l’Environnement avait annoncé que les analyses de l’eau polluée à Mer Rouge effectuées par le ministère de l’Environnement avait décelé la présence de coliformes, qui seraient responsables de l’asphyxie des poissons. Mais ce rapport n’avait jamais été rendu public.
Par ailleurs, les pêcheurs avaient eux, fait une contre-analyse qui avait démontré la présence de produits chimiques. Ils soupçonnent une usine de Riche-Terre d’en être responsable car, lors d’une remontée de la rivière l’année dernière, ils avaient découvert que cette usine y déversait ses eaux.
Mécontents que leur analyse n’ait pas été prise en considération, les pêcheurs ont accusé le ministère de la Pêche de vouloir « protéger » l’usine. Le ton est monté d’un cran entre les deux parties et il a fallu l’intervention de la police pour faire sortir les pêcheurs des locaux du ministère.
Ces derniers se réunissent aujourd’hui pour décider de la marche à suivre. Ils comptent faire analyser le rapport du ministère de l’Environnement par un expert. Ils soutiennent que ce n’est pas la première fois que la région de Roche-Bois/Mer-Rouge est affectée par la pollution. Toutefois, font-ils ressortir, celle de 2012 était d’une plus grande envergure « mêmes les anguilles et les cabots, réputés pour être très tenaces, n’ont pas survécu », rappellent-ils.

http://www.lemauricien.com/article/pollution-mer-rouge-reunion-houleuse-hier-au-ministere-la-peche_ Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP