17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale5 juin : Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l’alerte4 juin : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juin : Criées. Innover pour plus de compétitivité 2 juin : Guadeloupe : des écoles fermées à cause des sargasses
Accueil > Actualités de la mer > Paimpol. Patrons et élus unis dans la bataille de Boulgueff

Paimpol. Patrons et élus unis dans la bataille de Boulgueff

Dernière mise à jour le lundi 15 juillet 2013

Article paru
sur le site "OuestFrance" - 11 Juillet 2013
Visualiser l’article original


Après 28 années de tergiversations, d’avancées et de coups d’arrêts, élus paimpolais et patrons conchyliculteurs et ostréiculteurs veulent la fin du suspense à Boulgueff.

Les travaux bloqués

Le 31 mai dernier, le tribunal administratif a décidé de suspendre les travaux initiés début mai sur le lotissement ostréicole de Boulgueff. Un riverain et deux associations (Fapel 22 et Message d’Islande) ayant présenté un recours en référé. Les ostréiculteurs qui souhaitaient s’installer à Boulgueff sont en colère. Ils sont soutenus par les élus de Paimpol-Goëlo. Ensemble, ils ont décidé d’aller jusqu’au bout, sûr de leur bon droit.

28 ans que ça traîne

12 lots de la zone de Boulgueff suscitent l’intérêt de 13 entreprises, la majorité originaire de Vendée ou de Charente Maritime. Elles sont toutes prêtes à s’installer sur la zone ostréicole de Boulgueff. « On ne peut pas se développer dans de bonnes conditions. On travaille dans des conditions ahurissantes », expliquent d’une voix les patrons ostréiculteurs. Jean-Yves de Chaisemartin continue sur la lancée. « C’est tout à fait le type d’entreprises, à maturité ou qui se lancent, que Paimpol recherche, mais une fois de plus, on est devant un obstacle juridique porté par des personnes illégitimes dans leurs actes. »

Des emplois à la clef

L’implantation à Boulgueff pourrait permettre la création de 40 emplois équivalents temps pleins. Mais actuellement, le contexte ne le permet pas, alors que Paimpol représente une production de 5 000 tonnes d’huîtres par ans, soit 80 % de la production du département et 5 % de la production française. Ce sont des huîtres sans marque commerciale. La création d’atelier de production et d’expédition à Paimpol répond à la demande du consommateur sur la qualité des produits. Le regroupement de ces ateliers permettra la réduction des coûts et une gestion collective des déchets.

Des actions musclées à venir

_Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP