22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Actualités de la mer > Palourdes : des mesures d’urgence pour les pêcheurs de Thau

Palourdes : des mesures d’urgence pour les pêcheurs de Thau

Dernière mise à jour le mercredi 29 octobre 2014

Article paru
sur le site "Le Marin" - 14 octobre 2014
Visualiser l’article original



Les prises de palourdes se sont effondrées dans la lagune de Thau. « Avant, on pêchait jusqu’à 20 kg par jour, témoigne Thierry Do Carmo, pêcheur depuis 20 ans. L’an dernier, on faisait encore 12 kg/jour. Depuis mai, on ne trouve plus rien : 4 à 5 kg/jour après 5 heures d’apnée. Je n’ose plus regarder mon compte en banque. »

Autour de 80 professionnels sont concernés par cette baisse soudaine des apports. Pollution ? Bactérie ? Sédiments contaminés ? « On sait que ce n’est pas la surpêche », souligne Frédéric Blua, le directeur de la direction de la Mer et du Littoral (DML) de Sète, qui a présidé une réunion d’urgence, à Bouzigues le 7 octobre.

Le conseil général de l’Hérault a débloqué une aide d’urgence : le RSA, attribué de façon dérogatoire, pour six mois, sans la contrepartie formation-reconversion obligatoire. Et le Cepralmar, structure régionale, doit semer des naissains durant l’hiver.


Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP