23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale5 juin : Pollution plastique en mer : le navigateur François Gabart lance l’alerte4 juin : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juin : Criées. Innover pour plus de compétitivité 2 juin : Guadeloupe : des écoles fermées à cause des sargasses1er juin : Environnement : les "poubelles de la mer" arrivent en France31 mai : En Gironde, les policiers de la mer traquent les braconniers à l’anguille30 mai : Sargasses : Girardin déplore l’inaction des précédents gouvernements29 mai : L’anguille en danger : les chercheurs girondins se mobilisent28 mai : Qu’arrive-t-il aux lançons sur les plages bretonnes ? 26 mai : Les produits de la mer décidément bons pour le coeur !25 mai : Sept ans d’étude pour une première mondiale 24 mai : acidification des océans. L’Ifremer à la pointe23 mai : Grâce au super ordinateur il traque la crépidule en rade de Brest22 mai : Pêche récréative au bar. Des députés se mobilisent pour la préserver21 mai : Bassin d’Arcachon : Interdiction de consommation de tous les coquillages, y compris les huîtres18 mai : Pourquoi la France importe plus de poissons qu’elle n’en exporte ?17 mai : Pêche. Alain Cadec, désigné rapporteur européen sur le plan de gestion pluriannuel Manche et Atlantique 15 mai : Une première « attaque contre le plastique » menée à Montréal14 mai : Antilles. Le retour en force des sargasses 12 mai : Comment les crevettes influencent le climat en brassant les océans 11 mai : La pollution de l’eau par les nitrates diminue dans l’Union européenne
Accueil > Actualités de la mer > Parc marin. Le refuge des tournepierres

Parc marin. Le refuge des tournepierres

Dernière mise à jour le vendredi 6 mai 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 04 Mai 2016
Visualiser l’article original


Le Parc marin d’Iroise coordonne, depuis six ans, le comptage des oiseaux hivernants depuis la côte pour Wetlands International.
Cécile Lefeuvre, responsable du programme, a dévoilé les chiffres du recensement de janvier.
Au-delà d’une certaine stabilité, ils confirment l’importance internationale de la pointe bretonne pour certaines espèces comme le tournepierre à collier. Chaque année, en janvier, des dizaines de personnes parcourent les sentiers côtiers, falaises, plages et estrans de l’Iroise pour compter les oiseaux hivernants.
Les données cumulées permettront, à court terme, d’évaluer l’évolution des populations. Le bilan du comptage des oiseaux hivernants, réalisé au début de cette année depuis les côtes de la mer d’Iroise confirme l’importance de la pointe bretonne pour ces populations.
Le comptage 2016, dans le périmètre du parc, a permis de dénombrer 8.759 oiseaux appartenant à 43 espèces. L’archipel de Molène concentre le plus gros effectif (42 %). La baie de Douarnenez compte pour 25 %. Le tiers des effectifs en baie sont des bécasseaux sanderling. Quant à l’île de Sein, elle totalise près de 14 % des effectifs de l’Iroise. Plus de la moitié des effectifs recensés sur l’île sont des tournepierres à collier.
8.202 oiseaux hivernants
Le recensement repose essentiellement sur deux groupes : les limicoles (bécasseaux, huîtriers, pluviers) et les anatidés (canards, macreuses).
Cette année, ils représentaient 8.202 oiseaux hivernants à la côte sur 8.759. C’est mieux qu’en 2015 (7.951) mais moins bien qu’en 2013 (10.261). Mais il est prématuré d’évoquer une tendance.
Ce comptage se veut exhaustif et mobilise des dizaines de bénévoles aguerris des associations (Bretagne Vivante, la Ligue de protection des oiseaux), des employés des collectivités concernées et de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage. Ils ont tous l’oeil assez affûté pour dénombrer, à l’aide des jumelles et longue-vue, les bancs de petits limicoles qui courent sur le sable, les vols de macreuses noires au ras des vagues...

Importance internationale

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP