13 décembre : Coquilles. À bord de l’Eter Vag12 décembre : L’année 2018 a été la deuxième plus chaude jamais enregistrée en Arctique depuis 190011 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie
Accueil > Actualités de la mer > Parlement Européen : Un Fonds de 6, 5 milliards d’euros pour la (...)

Parlement Européen : Un Fonds de 6, 5 milliards d’euros pour la pêche

Dernière mise à jour le samedi 13 juillet 2013

Article paru
sur le site "" - xx Juillet 2013
Visualiser l’article original


Les règles régissant le Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (FEAMP) ont été adoptées ce mercredi par les députés. A partir de 2014, le FEAMP financera des mesures de la politique commune de la pêche (PCP) visant à rendre la pêche durable et à développer l’aquaculture. Le FEAMP financera également les actions de coopération maritime au sein de la Politique maritime intégrée.

"L’adoption de mon rapport est une étape essentielle dans la protection d’un modèle européen de pêche durable et compétitive", a déclaré le rapporteur Alain Cadec (PPE, FR).

Vers une pêche durable dans l’UE

Afin de mettre en œuvre l’accord conclu entre le Parlement et le Conseil sur la prochaine PCP, qui oblige les Etats membres à définir des quotas de pêche durable à partir de 2015 et à introduire une interdiction de rejet en mer des poissons, le FEAMP aidera les pêcheurs à se conformer aux nouvelles règles en soutenant les investissements dans des engins de pêche plus sélectifs ou des équipements facilitant la gestion, le débarquement et la conservation des captures non désirées.

Renouvellement de la flotte de pêche

Un amendement controversé autorisant des financements pour la rénovation des navires de pêche artisanale et côtière de plus de 35 ans a été approuvé à une étroite majorité, sous condition (le financement de l’UE doit être inférieur à 15% de l’investissement total, représenter moins de 80000 euros et la capacité de pêche des navires doit être réduite d’au moins 40%).

La commission a également amendé la proposition relative au FEAMP pour permettre aux jeunes pêcheurs de moins de 35 ans de se voir accorder un soutien à l’installation jusqu’à 100 000 euros s’ils achètent un navire de pêche artisanale ou côtière entre 5 et 20 ans et s’ils disposent d’une expérience professionnelle de cinq ans dans le secteur.

Des règles simplifiées

La politique commune de la pêche et la politique maritime intégrée financeront le FEAMP, un paiement unique permettant de simplifier et d’intégrer les deux politiques.

De plus, les dispositions relatives au financement du FEAMP ont été alignées sur celles de la politique de cohésion afin de rendre les règles de financement plus cohérentes. Par exemple, un système de gestion et de contrôle de tous ces fonds devrait réduire les charges administratives.

Lire l’arti_cle complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP