17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables
Accueil > Actualités de la mer > Pays-Bas. Des patates au sel contre la faim dans le monde

Pays-Bas. Des patates au sel contre la faim dans le monde

Dernière mise à jour le mardi 5 mai 2015

Article paru
sur le site "OuestFrance" - 01 Mai 2015
Visualiser l’article original



Pommes de terre, salades ou carottes poussent dans l’eau salée au nord des Pays-Bas. Une expérience comme une aide aux mal-nourris de la planète habitant en terres hostiles.

Battu par les vents violents en provenance de la mer des Wadden, un petit champ situé sur l’île de Texel, dans le nord des Pays-Bas, pourrait bien apporter une réponse à la faim dans le monde. Là poussent, en effet, des pommes de terre dans de l’eau salée. Mettant à mal les théories agricoles actuelles selon lesquelles cultures et sel ne font pas bon ménage, le projet pourrait être une parade au problème de la salinisation des sols, qui menace la sécurité alimentaire de millions de personnes.
Entre les moutons et les digues de l’île de Texel, Marc van Rijsselberghe a ainsi planté une trentaine de variétés de pommes de terre. « Nous distribuons sept concentrations d’eau sur le champ d’essai, de l’eau douce à l’eau de mer », explique cet agriculteur de 60 ans : « on jette ce qui meurt et on étudie ce qui survit ».
Des tests sans laboratoire et sans OGM

Dans cette « Ferme des patates salées », il n’y a d’ailleurs pas que des pommes de terres au menu : Marc et son équipe, soutenus par l’Université d’Amsterdam, étudient la compatibilité avec le sel des carottes, des fraises, des oignons, des salades, etc. Les expériences ont commencé début 2006, avec en toile de fond l’idée de venir en aide aux mal-nourris sur la planète.

Sur place, la petite équipe de chercheurs, fermiers et ouvriers agricoles teste sans laboratoire et sans organismes génétiquement modifiés (OGM) toutes les plantes à sa disposition pour savoir lesquelles survivront dans un environnement à haute teneur en sel.

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP