25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Pêche. « Il est urgent de passer à l’action »

Pêche. « Il est urgent de passer à l’action »

Dernière mise à jour le samedi 13 décembre 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 13 Décembre 2014
Visualiser l’article original



Les élus du Pays bigouden tirent la sonnette d’alarme sur le devenir des ports de pêche en Cornouaille. Jeudi soir, lors du conseil communautaire, ils ont voté une motion, afin de déclencher « une dynamique collective ». Une réunion de crise avec l’interprofession aura lieu le 23 décembre. « Il faut qu’on se bouge, et vite. Sinon, c’est toute l’économie portuaire qui va dégager ! » Jean-Luc Tanneau, le maire du Guilvinec, est inquiet. Et il n’est pas le seul. « Avec la diminution conséquente du nombre de navires et la perte concomitante des droits de pêche, l’avenir de la filière maritime cornouaillaise est clairement en jeu », dévoile la motion qui a été adoptée par l’ensemble des élus, jeudi soir lors du conseil communautaire. La réunion, parfois tendue (lire ci-dessous) s’est tenue à la mairie de Pont-l’Abbé. Le texte, porté par l’interprofession, a été lu en fin d’assemblée par Christine Zamuner (maire de Loctudy). La missive fait état d’une situation alarmante : « Il est urgent de passer à l’action en déclenchant une dynamique collective à même de proposer un projet collectif fédérateur pour l’ensemble de nos ports de pêche. Des études sont en cours dans la perspective du renouvellement des concessions de pêche en 2017 et de nombreux observateurs de la filière maritime s’inquiètent du devenir des ports ». Une solution : les fonds d’investissement

Lire l’article complet ...


titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP