20 février : Algues vertes. "L’Etat et les élus ont encore failli" 19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension
Accueil > Actualités de la mer > Pêche. « Il est urgent de passer à l’action »

Pêche. « Il est urgent de passer à l’action »

Dernière mise à jour le samedi 13 décembre 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 13 Décembre 2014
Visualiser l’article original



Les élus du Pays bigouden tirent la sonnette d’alarme sur le devenir des ports de pêche en Cornouaille. Jeudi soir, lors du conseil communautaire, ils ont voté une motion, afin de déclencher « une dynamique collective ». Une réunion de crise avec l’interprofession aura lieu le 23 décembre. « Il faut qu’on se bouge, et vite. Sinon, c’est toute l’économie portuaire qui va dégager ! » Jean-Luc Tanneau, le maire du Guilvinec, est inquiet. Et il n’est pas le seul. « Avec la diminution conséquente du nombre de navires et la perte concomitante des droits de pêche, l’avenir de la filière maritime cornouaillaise est clairement en jeu », dévoile la motion qui a été adoptée par l’ensemble des élus, jeudi soir lors du conseil communautaire. La réunion, parfois tendue (lire ci-dessous) s’est tenue à la mairie de Pont-l’Abbé. Le texte, porté par l’interprofession, a été lu en fin d’assemblée par Christine Zamuner (maire de Loctudy). La missive fait état d’une situation alarmante : « Il est urgent de passer à l’action en déclenchant une dynamique collective à même de proposer un projet collectif fédérateur pour l’ensemble de nos ports de pêche. Des études sont en cours dans la perspective du renouvellement des concessions de pêche en 2017 et de nombreux observateurs de la filière maritime s’inquiètent du devenir des ports ». Une solution : les fonds d’investissement

Lire l’article complet ...


titre documents joints


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP