23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité11 mars : Comité régional des pêches. Olivier Le Nezet réélu président 3 mars : Marine. Un trois-mâts école made in France pour Brest 2020 1er mars : Brexit. Les pêcheurs bretons se préparent à lutter28 février : Mer. Kaïros parie sur le composite biosourcé 25 février : Pêche au bar. L’appel des ligneurs à la grande distribution 24 février : Frelons asiatiques. Sus à la reine !23 février : Casiers en osier. Un Ouessantin fait de la résistance !21 février : Hydrolienne fluviale. Un projet unique au monde dans le Rhône 20 février : Aulne. Le grand retour du saumon ?18 février : Billiers. Les huîtres sauvages menacent le port17 février : Aquaculture. Des dérives pointées du doigt 15 février : Dauphins. Hécatombe en Atlantique14 février : Groix. Une fumaison artisanale à Port-Tudy13 février : Nouvelle-Zélande. Des baleines échouées regagnent le large9 février : vacances de février rendez-vous à Oceanopolis !
Accueil > Actualités de la mer > Pêche. Le grand retour du thon blanc

Pêche. Le grand retour du thon blanc

Dernière mise à jour le mercredi 24 août 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 23 Août 2016
Visualiser l’article original


Le thon blanc est de retour. Le germon s’est enfin rapproché des côtes, après une campagne de pêche désastreuse l’an dernier.
Une bonne nouvelle pour les professionnels comme pour les consommateurs.

Bonne nouvelle pour les amateurs de thon, le germon est de retour dans la bande des 200 milles.
L’an dernier, il s’était éloigné des côtes, rendant sa capture difficile et onéreuse. Certains avaient accusé le thon rouge de lui faire de la concurrence par sa voracité.
D’autres avaient mis cette absence du germon sur le compte du réchauffement des eaux... Cette année, la donne semble avoir changé. Les pélagiques de l’organisation professionnelle (OP) Pêcheurs de Bretagne, qui ont ouvert la saison dans le golfe de Gascogne, annoncent des pêches satisfaisantes. « Fin juillet début août, les marées ont été bonnes.
Actuellement, c’est un peu moins bien, mais il y a du thon. Rien à voir avec l’année dernière qui était totalement atypique » explique Nolwenn Gace-Rimaud de l’OP. Pour preuve, « Pêcheurs de Bretagne a comptabilisé 2.500 tonnes de germon en 2015, alors qu’une année ordinaire, on se retrouve autour de 4.000 tonnes ».
Sur les étals entre 6 et 17 euros

Considéré comme « correct » par les professionnels, le prix du germon atteint les 3 € le kg. Sur les étals, on peut l’acheter, entier, autour de 6 à 9 € et en tranche, entre 11 et 17 €. La majeure partie de la pêche est achetée par les mareyeurs et destinée aux conserveries françaises quand elle n’est pas dirigée sur l’Espagne.

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP