19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !
Accueil > Actualités de la mer > Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer

Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer

Dernière mise à jour le mercredi 25 octobre 2017

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 18 Octobre 2017
Visualiser l’article original


À l’image d’une filière en mutation et confrontée à de nombreux défis, le salon professionnel de la pêche Itechmer (*) se veut un lieu de solutions et de réflexions. Vitrine exhaustive de tout un secteur d’activité, la 12e édition débute ce mercredi, à Lorient.

Itechmer, « le » salon français bisannuel de la pêche ouvre ses portes ce matin et pour trois jours à Lorient. Cette douzième édition est celle des records avec 205 exposants (+ 27 %), dont 44 % seront présents pour la première fois, et un nombre de visiteurs attendus en hausse de 8 % (ils étaient 6.221 en 2015). Ces visiteurs viennent de France et du monde entier dans les travées de ce salon professionnel unique en son genre dans l’Hexagone. Idem pour les exposants : 7,5 % des professionnels présents viennent de l’étranger.

L’invité d’honneur du salon, cette année, est le Maroc, « premier pays producteur de poisson en Afrique », rappelle Maurice Benoish, président de la Sem, gestionnaire du port de Lorient. Et avec lequel le port de pêche lorientais a noué un très important partenariat.

Tout à la fois vitrine du savoir-faire et des innovations des entreprises ainsi que lieu d’échanges et d’affaires, Itechmer est aussi le reflet des mutations économiques, techniques et sociales vécues par les filières halieutiques et aquacoles.

« Pendant des années, Itechmer a été un salon de pêcheurs, rappelle Arnaud Métivier, directeur du salon. Aujourd’hui, tous les métiers sont représentés, de l’amont à l’aval. » Norbert Métairie, président de Lorient Agglomération, souligne lui aussi qu’« aujourd’hui, tous les acteurs de la filière savent se retrouver, malgré la diversité de leurs intérêts ».
Les navires, les hommes, la ressource et l’Europe

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP