19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable » 1er juillet : Le gouvernement lance un plan solaire pour porter le taux d’énergies renouvelables à 32% en 203030 juin : Océanopolis. « Objectif plancton » ce samed29 juin : Brexit. Brest accueillera le centre de surveillance maritime européen28 juin : à bord du bolide de la Police des Mers du Morbihan27 juin : Fouesnant. Un banc de dauphins filmé aux Glénan [Vidéo] 26 juin : L’huître triploïde, la mort de l’ostréiculture traditionnelle ?25 juin : Camaret (29) : Emmanuel Macron salue les sauveteurs en mer et garantit leurs moyens23 juin : Bretagne. Ils scrutent le bruit des hommes qui pollue les mer20 juin : Des pêcheurs bloquent les ports pour protester contre la pêche électrique19 juin : Boulogne-sur-Mer. Action pour protester contre la pêche électrique 18 juin : Voitures propres : la France rêve d’hydrogène 15 juin : Antilles. Un plan de lutte contre les sargasses14 juin : Sillon de Talbert. Plusieurs centaines de requins pris au piège de filets13 juin : Bouteilles en plastique. Des écoliers bretons font voter l’interdiction à la cantine12 juin : Coquillages. Restrictions de pêche en baie de Morlaix et en rade de Brest11 juin : "Un piège de plastique" : la mer Méditerranée compte plus d’un million de fragments de plastique au km²10 juin : Le coup de gueule du chef breton Olivier Roellinger9 juin : Mystère des sargasses : pourquoi les plages antillaises se couvrent-elles d’algues ?8 juin : Comment vraiment lutter contre la pollution plastique dans l’océan ?7 juin : Quiberon. Le réensemencement de coquilles Saint-Jacques a débuté ce mercredi6 juin : Du golfe de Guinée à la Thaïlande : les ravages de la pêche illégale
Accueil > Actualités de la mer > Pêche. Toujours trop de criées en Cornouaille ?

Pêche. Toujours trop de criées en Cornouaille ?

Dernière mise à jour le vendredi 7 décembre 2012

Article paru sur le site "Le télégramme"
- 06 décembre 2012
Visualiser l’article original


En 2011, la pêche cornouaillaise a augmenté son tonnage en pourcentage par rapport à l’ensemble de la pêche française (de 23,1% à 24,5%). Mais elle a diminué en valeur avec une part de marché passée de 25,3% à 21,8%. Ce croisement des lignes, tonnages et valeurs, illustre l’évolution du secteur rappelée par le rapport de la Chambre régionale des comptes.

Chute des valeurs

Entre1990 et2005, la pêche en Cornouaille avait enregistré une diminution de 33% des tonnages avec des chutes spectaculaires comme à Concarneau, spécialisé dans la pêche au large et passé de 31.679t débarquées à 11.975 (- 62%). Les valeurs sur la même période avaient chuté de 22% (1). Sur la période 2005-2011, les tonnages se sont stabilisés, mais les valeurs ont encore chuté lourdement (- 15%). La casse des bateaux ces vingt dernières années s’est faite sur le segment des hauturiers, à Concarneau et Loctudy notamment. Ceux-ci étaient spécialisés dans les poissons du large qui se vendaient entre 2 et 4 €. Le volume global du tonnage a été sauvé par les apports en sardine à Douarnenez et Saint-Guénolé, un petit poisson qui se vend par contre 0,50 €.

Gestion resserrée

Pour accompagner la mutation engagée depuis une vingtaine d’années, la CCI a entrepris de rationaliser la gestion des ports : fermeture de la criée de Lesconil début 2008, plan de départ de 25 personnes en 2009, mutualisation des services et des personnels. Dans son rapport la Chambre régionale des comptes pointe les incertitudes d’un avenir assombri par la raréfaction de la ressource et l’augmentation des charges notamment de carburant.

Nouvelle donne menaçante

L’application en 2013 de la nouvelle politique des pêches pourrait encore déstabiliser l’activité. Le rapport note que la création de quotas individuels transférables risque de conduire à une concentration de la filière au détriment du secteur artisanal très présent en Pays bigouden. Des bateaux pourraient quitter la Cornouaille dans ce contexte. « La question se pose de l’opportunité de continuer à investir dans des ports dont l’économie peut être déstabilisée très rapidement ». De gros investissements sont par exemple obligatoires à Douarnenez, Concarneau.

Fermer Loctudy ?

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP