20 novembre : Ostréiculture : l’huître naturelle insiste sur l’étiquette à cause des écloseries19 novembre : Concarneau. Campagne de coquilles Saint-Jacques aux Glénan 18 novembre : Coquille Saint-Jacques. L’option plongée17 novembre : Une espèce de mammifère sur trois en péril en France métropolitaine 16 novembre : L’axolotl, drôle de créature qui fascine la science15 novembre : Un-nouvel-antibiotique-decouvert-chez-des-bacteries14 novembre : Brest. Edouard Philippe présidera un comité interministériel à la mer13 novembre : Pisciculture. Symbiomer lance son élevage de truites en mer à Bréhat 11 novembre : Solent oysters ’starting to reproduce’10 novembre : Mer et littoral. Construction collective d’une stratégie bretonne9 novembre : Hydroliennes. Clap de fin à Bréhat !8 novembre : Baie de Saint-Brieuc. St-Jacques : premier retour de pêche7 novembre : Récolte marine. Ter’Mer s’amarre à la Grande-Palud 6 novembre : Physalies. Une aubaine pour le laboratoire Boiron ! 5 novembre : Mer. C’est quoi une grande marée ?4 novembre : Saint-Jacques. La coquille sous haute protection3 novembre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie 2 novembre : Pays Basque. Des orques filmées au large de la côte1er novembre : Transport maritime. En mode kite surf !31 octobre : Criée d’Erquy. 40 ans et toujours pleine de vie30 octobre : À la criée d’Erquy, Guy devait donner de la voix pour vendre le poisson 29 octobre : Morbihan. Les physalies débarquent, on oublie la baignade ! 28 octobre : Une baleine de 15 m s’échoue sur une plage à l’île de Ré 27 octobre : Pêche. Du thon rouge en Manche ! 26 octobre : La production mondiale de bananes menacée par un champignon25 octobre : Pêche. Répondre aux défis de demain à Itechmer 23 octobre : Halles à marée. Comment internet valorise le poisson 21 octobre : ArticleLorient. Le saint-pierre marocain débarque à Keroman !20 octobre : Ifremer. Dans le sillage des bars18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)
Accueil > Actualités de la mer > Pêche à pied. Enquête en Baie de Morlaix

Pêche à pied. Enquête en Baie de Morlaix

Dernière mise à jour le lundi 14 mai 2012

Article paru sur le site "Le Télégramme" - Vendredi 11 Mai 2012
Visualiser l’article original



Pêche à pied. Enquête en Baie de Morlaix

Palourdes, coques, bigorneaux... la quantité de fruits de mer diminue-t-elle ? Afin de pérenniser la pêche à pied, une enquête est menée sur les 150km de côtes de la baie de Morlaix, entreSantec etLocquirec, par le CPIE. Petite excursion du côté de l’île Callot.

Bottes à fleurs, pantalons à carreaux, polaires, imperméables, seaux à l’effigie de la petite sirène... Le ton est donné pour la tendance printemps-été pêche à pied. Un défilé qui s’est tenu à l’occasion de la grande marée de cedébut de semaine. Mais, les pêcheurs n’étaient pas seuls. Le questionnaire sous le bras, les bottes aux pieds, sur la plage de Porz-an-Iliz de l’île Callot, YannJacob, de Bretagne Vivante, Bénédicte Compois et Déborah Collet, du Centre permanent d’initiatives pour l’environnement (CPIE) Pays de Morlaix-Trégor, veillent aux fruits de mer sous un beau soleil de printemps.

La baie de Morlaix un site pilote

Leur mission ? « Établir un diagnostic de la pêche à pied, afin que sa pratique se perpétue, explique Yann Jacob. La baie de Morlaix (de Santec à Locquirec) est un site pilote pour un projet national, de par sa géographie et sa pratique familiale ». L’opération a démarré en automne dernier et s’étalera jusqu’en 2016 avec l’élaboration d’unprojet. Première étape : analyse du terrain qui va durer jusqu’en octobre. Ainsi, à l’occasion de chaque grande marée, c’est-à-dire une fois par mois, une équipe est chargée de compter le nombre de pêcheurs à pied pendant qu’une autre interroge les gens sur leurs pratiques.

« Des palourdes de plus en plus petites »

« Connaissez-vous la taille réglementaire de vos produits ? ». Les pieds dans l’eau, le panier à la main, les carreaux sur le pantalon, Marie-Hélène Pierres, 65ans, une Parisienne en vacances à Santec, se montre incollable :« 4cm pour les palourdes, 2,7cm pour les coques ! ». Pour elle, cette enquête est « utile car elle permet de responsabiliser les gens. Il suffit de regarder les palourdes, elles sont de plus en plus petites ». Même constat du côté de Dominique Floch, 51 ans, de Loc-Éguiner-Saint-Thégonnec, qui s’autorise même à sensibiliser les autres pêcheurs : « Prendre des petits, ça pénalise tout le monde car ça limite la reproduction. Après, les gens ne se rendent pas toujours compte des tailles ». D’après l’institut BVA et Ifremer, ...

Lire l’article complet sur Le Télégramme ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP