22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre
Accueil > Actualités de la mer > Pêche à pied. Les marées humaines sous vigilance

Pêche à pied. Les marées humaines sous vigilance

Dernière mise à jour le mardi 18 décembre 2012

Article paru
sur le site "Le Télégramme->http://www.lete..." - 14 dècembre 2012
Visualiser l’article original


Combien étaient-ils, les pêcheurs à pied, ce dimanche de Pâques, le long du littoral Manche- Atlantique ? Beaucoup mais moins qu’en été. Alors que s’installent les dernières grandes marées de l’année, ce premier chiffrage d’envergure doit permettre de mieux gérer cette activité.

> Vigilance crue pour la Laïta, l’Odet sous surveillance

Ce sont les derniers gros coefficients de l’année. Mais l’hiver étant là, ce ne sera pas la fureur sur les côtes, bien qu’il en faille plus pour dissuader les irréductibles, surtout depuis l’avènement du camping-car. Avec un maximum de 105, aujourd’hui, pas d’effet rush des marées de plus de 110 à attendre, comme le dimanche 8avril dernier où l’on avait atteint les 114. C’était en plus à Pâques, un moment qui avait été jugé idéal par l’Agence des aires marines protégées pour réaliser un comptage des pêcheurs à pied sur les côtes de la Manche et de l’Atlantique. Une opération simultanée jamais réalisée et dont on connaît aujourd’hui le résultat.

Le bilan de Pâques

Au total, ce sont exactement 38.456 pêcheurs qui ont été comptabilisés sur 442 sites représentant 90.000 hectares, soit le tiers des estrans de la métropole. 220 observateurs ont été mobilisés ce jour-là pour faire ce recensement. Sur les côtes bretonnes, on a dénombré 1.690pêcheurs en Loire-Atlantique, 4.433 dans le Morbihan, 3.331 dans le Finistère, 6.189 dans les Côtes-d’Armor, 1.900 en Ille-et-Vilaine. Un bilan qui est loin de représenter la population estimée de pêcheurs à pied récréatifs en France : deux millions selon un sondage BVA réalisé pour l’Ifremer. « Mais l’été on peut multiplier les chiffres obtenus à Pâques par deux ou par trois », indique Franck Delisle, de l’association VivArmor Nature, desCôtes-d’Armor.

Des « estrans perturbés »
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP