23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous3 octobre : Les pêcheurs normands écœurés après l’ouverture de la pêche à la coquille : “Les anglais ont tout gratté !”2 octobre : Traité Vers une protection de la haute mer 1er octobre : Coquille Saint-Jacques. Ouverture de la pêche lundi29 septembre : Bar. La pêche récréative peut reprendre lundi en Nord-Bretagne 27 septembre : SeaCleaners26 septembre : Quand la science aide à faire tomber les cartels de l’ivoire25 septembre : Algues brunes. Le bon filon d’une entreprise bretonne rticle paru sur le site "Le Télégramme :"...24 septembre : Bar. Le ras-le-bol des ligneurs 23 septembre : La Bretagne ne veut pas rater le train 22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert22 septembre : Rade de Brest. Coquilles : la campagne devrait passer au vert21 septembre : Le Croizic. La première éolienne flottante française a commencé à produire de l’électricité 20 septembre : La Dominique, premier pays au monde à interdire le plastique18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques
Accueil > Actualités de la mer > Pêche à pied. Les précautions à prendre

Pêche à pied. Les précautions à prendre

Dernière mise à jour le jeudi 8 février 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 02 Février 2018
Visualiser l’article original


Les grandes marées de ce vendredi et de ce samedi risquent d’attirer de nombreux pêcheurs à pied dans l’embouchure de la rivière de Pont-l’Abbé. Pour limiter les risques d’accidents, quatre communes ont sorti un kit de prévention. Petit rappel des bonnes pratiques.

Le terrible accident de novembre 2016 qui avait coûté la vie à un petit garçon et à son grand-père partis pêcher à l’est de l’Ile Chevalier en témoigne : la pêche à pied comporte des risques. Après le drame, la commune de l’Ile-Tudy avait lancé un groupe de travail sur le sujet. « Dès le lendemain de l’accident, nous nous sommes réunis avec les élus communaux pour réfléchir aux actions à mettre en place pour une meilleure information et prévention des usagers », rappelle Éric Jousseaume, le maire de l’Ile-Tudy.

Une réflexion à laquelle se sont associés différents acteurs, directement concernés : les communes de Pont-l’Abbé, Combrit et Loctudy, le Sdis, la SNSM ou encore des usagers avec une grande expérience des sites autour de la rivière de Pont-l’Abbé. Le travail engagé a abouti récemment à l’élaboration d’un kit de prévention, disponible dans les mairies concernées. Il sera distribué demain, à 10 h 30, au niveau de la digue de Kermor, côté Ile-Tudy. Ce kit contient un sifflet, pour appeler à l’aide en cas de problème, et un document d’information sur les précautions à prendre.
Gare aux miroirs

Ce document, Yves Teurtroy y a largement contribué. Ce médiateur de l’estran bénévole fait partie des usagers à avoir partagé ses connaissances sur la pratique de la pêche à pied dans l’embouchure de la rivière de Pont-l’Abbé. Et de la zone située au nord du ruisseau qui part de la digue de Kermor. Une zone où la pêche est autorisée en ce moment, contrairement à la partie sud, interdite de pêche du 1e r novembre au 30 avril pour assurer le repos biologique des gisements de coques et de palourdes.

« La zone nord est particulièrement dangereuse car elle est constituée majoritairement de vase molle », explique-t-il. Et qui dit vase molle, dit risque d’envasement. Un risque encore plus fort quand il a beaucoup plu.

Les grandes marées de ce vendredi et de ce samedi risquent d’attirer de nombreux pêcheurs à pied dans l’embouchure de la rivière de Pont-l’Abbé. Pour limiter les risques d’accidents, quatre communes ont sorti un kit de prévention. Petit rappel des bonnes pratiques.

Le terrible accident de novembre 2016 qui avait coûté la vie à un petit garçon et à son grand-père partis pêcher à l’est de l’Ile Chevalier en témoigne : la pêche à pied comporte des risques. Après le drame, la commune de l’Ile-Tudy avait lancé un groupe de travail sur le sujet. « Dès le lendemain de l’accident, nous nous sommes réunis avec les élus communaux pour réfléchir aux actions à mettre en place pour une meilleure information et prévention des usagers », rappelle Éric Jousseaume, le maire de l’Ile-Tudy.

Une réflexion à laquelle se sont associés différents acteurs, directement concernés : les communes de Pont-l’Abbé, Combrit et Loctudy, le Sdis, la SNSM ou encore des usagers avec une grande expérience des sites autour de la rivière de Pont-l’Abbé. Le travail engagé a abouti récemment à l’élaboration d’un kit de prévention, disponible dans les mairies concernées. Il sera distribué demain, à 10 h 30, au niveau de la digue de Kermor, côté Ile-Tudy. Ce kit contient un sifflet, pour appeler à l’aide en cas de problème, et un document d’information sur les précautions à prendre.
Gare aux miroirs
…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP