13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk4 juillet : Activités nautiques. Un service de prévisions gratuites 3 juillet : Fumaison Groix renoue avec la tradition30 juin : Brest. À Océanopolis, la famille manchot s’agrandi29 juin : Écloserie. Des pétoncles noirs à l’essai28 juin : Sein. Les grands dauphins comme dans un écrin21 juin : Coquillages en rade de Brest. Le point sur les interdictions en cours
Accueil > Actualités de la mer > Pêche au bar. Bruxelles sème la discorde

Pêche au bar. Bruxelles sème la discorde

Dernière mise à jour le lundi 14 novembre 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 11 Novembre 2016
Visualiser l’article original


Les propositions de Bruxelles sur la gestion de la pêche au bar en Manche, en 2017, sèment la discorde chez les professionnels. Privés de quotas, les petits fileyeurs côtiers s’estiment laissés pour compte.

On entend peu habituellement cette catégorie de pêcheurs car ils sont peu organisés.
Mais les dernières propositions de Bruxelles visant à ménager les stocks de bar dans la zone Nord les ont fait sortir de leur silence. « Il y a un problème dans la répartition des quotas.
Pourquoi les règles ne sont-elles pas les mêmes pour tout le monde ? » s’interroge, très remonté, un pêcheur de l’île de Batz (29) qui souhaite garder l’anonymat.
Ce pêcheur en colère a pris la tête d’une fronde d’un groupe de professionnels. Tous sont des pêcheurs polyvalents qui opèrent sur des bateaux de moins de dix mètres et qui pratiquent, souvent seuls à bord, une pêche côtière, à la palangre au filet ou au casier.
Les ligneurs oubliés

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP