19 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ? 17 avril : L’huitre plate se développe à l’étang de Diana16 avril : Huîtres. La filière veut lutter contre la pression immobilière 14 avril : Langoustine. Lorient veut faire voyager la « demoiselle »13 avril : Le printemps à Océanopolis12 avril : Vigipol. Des compétences portées au niveau national ?11 avril : Royaume-Uni Brexit. Les pêcheurs manifestent contre l’application de la politique européenne10 avril : Le mercure est encore très présent dans notre environnement9 avril : Le saumon rose de l’Arctique remonte plus loin le fleuve Mackenzie 6 avril : Pêche au bar. Deux manifestations samedi dans la Manche5 avril : Risques côtiers. Le Parc naturel du golfe et l’UBO mesurent l’érosion4 avril : Climat. Même un réchauffement de 2° aura une incidence importante 3 avril : Accastillage textile. L’idée qui prend le large2 avril : Innovation. Le plastique, leur carburant !1er avril : Brexit. Les pêcheurs anglais eux aussi sont inquiets 31 mars : Grandes marées. De retour dès ce samedi ! 28 mars : Charente. Au secours des civelles27 mars : Erdeven. TK-Bremen : le cargo échoué ressort du sable 26 mars : Brest. Niveau de la mer : ça monte toujours plus vite23 mars : Pleubian. Une brèche béante dans le Sillon de Talbert22 mars : Bars en péril. Quels coupables ?13 mars : Saint-Nazaire. STX présente ses nouveaux paquebots écolo12 mars : Pêche au bar interdite. Près de 650 manifestants à Morlaix10 mars : Mer. Une filière qui embauche 9 mars : Le froid fait s’échouer des milliers d’étoiles de mer8 mars : Vincent Campredon. « Montrer au monde que la mer est l’avenir de l’humanité » 7 mars : Marée. Un dauphin échoué à Plougoulm, un autre sauvé à Santec
Accueil > Actualités de la mer > Criées bretonnes. Des efforts payés de retour

Criées bretonnes. Des efforts payés de retour

Dernière mise à jour le jeudi 15 février 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 14 Février 2018
Visualiser l’article original


Malgré un tassement des débarquements de poisson l’an dernier, les criées de Lorient et du Guilvinec tiennent la dragée haute à Boulogne, en chiffre d’affaires. Les petites halles à marée, comme Quiberon, s’en sortent aussi plutôt bien.

1. Lorient devance Boulogne en valeur. Si le port boulonnais remporte la mise en volume de poisson débarqué (33.600 tonnes contre 26.200 tonnes), la criée de Lorient s’affiche à la première place, en chiffre d’affaires, dans le classement des halles à marée françaises. Et pourtant, 2017 n’a pas été une grande année pour Keroman. Des arrêts techniques et des débarquements dans des ports plus au sud expliquent un tassement des apports (-2,47 %), ainsi qu’une baisse du chiffre d’affaires. L’augmentation du prix de la langoustine et du merlu, les deux espèces phares de Lorient, ne compense pas totalement la réduction des volumes traités.

2. Deuxième, le Guilvinec conforte son rôle de leader en Cornouaille. Grâce à un bon prix moyen du poisson (4,10 €, +2,24 %), le chiffre d’affaires de la criée guilviniste est stabilisé. Il se situe d’ailleurs en deuxième position derrière Lorient et devant Boulogne. Pour autant, la CCI, gestionnaire des ports cornouaillais, est préoccupée par les risques de réduction de la flottille. Si Le Guilvinec tend à concentrer la pêche hauturière avec 34 unités (au détriment de Concarneau), le nombre de côtiers devrait y baisser, cette année.

3. Quiberon poursuit sa progression. Alexandre Lebrun, le directeur de la criée municipale, voit ses efforts et ceux des pêcheurs payés de retour. En optant pour l’excellence dans la traçabilité, pour le poisson vivant et pour la pêche Ikejime (technique japonaise qui préserve la qualité), les Quiberonnais poursuivent leur progression amorcée en 2015, en tonnage et en valeur. Les ventes à distance intéressent une clientèle haut de gamme qui, sachant qu’un poisson a été « pêché par Manu non loin d’Hoëdic », peut demander à se faire livrer le bar vivant jusqu’en Savoie ! Les prix suivent inévitablement pour les plus belles espèces.

4. Moins de saint-Jacques et plus des céphalopodes dans les Côtes-d’Armor.

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/economie/criees-bretonnes-des-efforts-payes-de-retour-14-02-2018-11850920.php#4mJ1egttMPeU5f7J.99
…/...
Lire l’article complet sur ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP