18 septembre : Coquille Saint-Jacques. Pêcheurs français et britanniques trouvent un accord 17 septembre : Un cluster pour booster la filière algues 15 septembre : Requin-taupe, travaux et raid 14 septembre : Pêche. Un drone de surveillance en test à Plouézec [Diapo et vidéo] 13 septembre : Coquille Saint-Jacques : échec des négociations entre Français et Britanniques12 septembre : La haute mer, un bien commun pas encore protégér11 septembre : Pourquoi il ne faut pas tuer les araignées chez vous10 septembre : « The Ocean Cleanup », un énorme extracteur, va nettoyer le vortex de déchets dans le Pacifique8 septembre : Coquille Saint-Jacques. « Blocage » des négociations entre pêcheurs français et britanniques8 septembre : Climat. Jean Jouzel : « Il faut agir tout de suite » 7 septembre : Saint-Jacques. Accord renouvelé entre pêcheurs britanniques et français 6 septembre : Pêche au bar. L’interdiction levée pour les pêcheurs amateurs 5 septembre : Haute mer. Un réservoir de ressources génétiques en manque de régulation 4 septembre : Consommation d’algues : attention au risque d’excès d’iode !3 septembre : CO2, la mer défoncée à l’acide 2 septembre : Mer. Les pros du port défendent Brest et Roscoff1er septembre : Pêche au gros. « Perfection ou punition »31 août : Le saviez-vous ? Des orques croisent en mer d’Iroise31 août : Pêche au thon rouge. C’est du sport ! 30 août : Poisson cru. Gare à l’Anisakis 29 août : Saint-Jacques. Pêcheurs français et anglais s’affrontent en mer 28 août : Saint-Brieuc. Patrons-pêcheurs et acolytes condamnés pour un trafic de coquilles27 août : Glénan. Une baleine à bec échouée aux Moutons25 août : Chaleur estivale. Le thon aime, les huîtres et moules souffrent 24 août : Lorient. Keroman : la belle saison de la sardine et du thon23 août : Pêcher un bar et le garder. L’amende peut être salée22 août : Des huîtres pour faire revenir la biodiversité dans la mer du Nord 21 août : Côtes-d’Armor. Ils sont accueillis par un requin en rentrant au port 20 août : Algues vertes. En retard, elles sont de retour 18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises
Accueil > Actualités de la mer > Pêche cornouaillaise. « La situation est plus stable »

Pêche cornouaillaise. « La situation est plus stable »

Dernière mise à jour le jeudi 19 novembre 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 17 novembre 2015
Visualiser l’article original


Depuis un an, la pêche cornouaillaise bénéficie d’une hausse du cours du poisson doublée d’une baisse du prix du gazole. Une situation qui conduit quelques patrons pêcheurs à envisager la construction de bateaux, malgré la fin des aides.

Près de cinq ans après la dernière crise, les pêcheurs cornouaillais ont retrouvé le sourire sur les quais. Un sourire prudent.
Et pour cause, il s’explique d’abord par une baisse du prix du gazole vendu 41 cts le litre actuellement, contre jusqu’à 72 cts l’an passé. « Sur un chalutier côtier comme le mien, c’est 500 l par jour, sachant qu’on travaille de 5 h à 17 h », explique Ronan Le Gall, le président de la commission langoustine au comité départemental des pêches. Dans ces conditions, l’évolution du cours moyen du poisson fait davantage figure d’indicateur de bonne santé pour les pêcheurs cornouaillais, tous types de pêche confondus.
« La situation est plus stable », affirme le marin-pêcheur. Depuis cinq ans, les prix sont à la hausse. Une hausse régulière qui s’accentue depuis le début de l’année pour atteindre un cours moyen de 3,27 € le kilo, au 31 octobre dernier. La conséquence de la baisse du tonnage débarqué, consécutif d’une réduction de la flottille. Mais pas seulement.
« L’arrivée de nouveaux acheteurs booste le marché », constate Christophe Hamel, le directeur des criées à la chambre de commerce et d’industrie de Quimper Cornouaille. À Concarneau, de nouveaux acheteurs de la grande distribution ont fait leur apparition. Tout comme au Guilvinec où l’entreprise Top Atlantique (Réseau Le Saint) est toutefois devenu le premier acheteur de langoustines - 167 t achetées depuis le début de l’année contre 124 t l’an passé - développant de nouveaux marchés en Bretagne nord.
Du poisson de qualité

.../...

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP