Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Pêche de Bretagne. 13 ports avancent sous la même bannière

Pêche de Bretagne. 13 ports avancent sous la même bannière

Dernière mise à jour le jeudi 21 mars 2019

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 00 Mars 2019
Visualiser l’article original


Lancé cette semaine, le groupement interportuaire « Pêche de Bretagne » ne sera pas une nouvelle couche dans le mille-feuille administratif, mais une instance de coordination pour les acteurs de la filière. Pierre Karleskind, vice-président de la Région en charge de la mer, précise les contours et la feuille de route du GIP.
Pourquoi une nouvelle structure ? Va-t-elle absorber le Syndicat mixte des ports de Cornouaille ?

Ce n’est pas vraiment une nouvelle structure, car le groupement interportuaire n’aura pas de personnalité morale ni de vocation opérationnelle. Plutôt que d’alourdir le mille-feuille, on préfère un cadre de coordination impulsé par les autorités concédantes des 13 halles à marée bretonnes.

Dans le GIP Pêche de Bretagne, on retrouve donc la Région, les départements des Côtes-d’Armor et du Finistère et le syndicat mixte des ports de Cornouaille auxquels se joignent Lorient agglomération pour le port de Keroman et le syndicat mixte des ports de Cornouaille pour les criées du Finistère sud. Ensemble, ils forment le groupe de pilotage. Si chacun des membres reste maître de ses décisions, il est important de se parler. Les enjeux sont tels que les treize criées ne peuvent pas continuer à fonctionner sans se poser la question de ce qui se passe à côté.

Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP