20 février : Algues vertes. "L’Etat et les élus ont encore failli" 19 février : Dauphins. Magique rencontre en rade 16 février : Faut-il vraiment manger des algues ?15 février : Criées bretonnes. Des efforts payés de retour 12 février : Pêche au bar : « Oui dans le sud, non au nord » de la Bretagne 10 février : Éolien flottant. « Brest est le site idéal » 8 février : Pêche à pied. Les précautions à prendre 6 février : Tara Pacific. La Station biologique à bord 5 février : Coquillages. Interdiction de les pêcher2 février : Lorient. 45,5 t de thon rouge pêchées illégalement : 135.000€ d’amendes 1er février : Manche. Certaines zones de pêche interdites 31 janvier : Roscoff. Ils découvrent des millions de gènes inconnus30 janvier : Pêche. En Normandie, le Brexit complique la donne 29 janvier : Erwan Le Roux. « C’est un écran de fumée » 27 janvier : Poisson de saison. Le bar à part 26 janvier : Les ports de Boulogne et Calais bloqués pour protester contre la pêche électrique 25 janvier : Pêcheurs de bars. La fronde s’organise24 janvier : pacifique Naufrage en mer de Chine : quelles conséquences pour l’environnement ?23 janvier : Le Combat contre la pêche électrique en Europe22 janvier : Bar. La position du porte-parole des ligneurs 21 janvier : Bactéries. La pollution détectée en temps réel19 janvier : POINT DE VUE. L’océan en manque d’oxygène18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension
Accueil > Actualités de la mer > Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen

Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen

Dernière mise à jour le mercredi 17 janvier 2018

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 00 Janvier 2018
Visualiser l’article original


C’est une première victoire pour les opposants à la pêche électrique.
Le Parlement européen a pris position, hier, contre cette technique de pêche controversée. « C’est une très belle victoire contre une pêche terriblement néfaste, une véritable arme de prédation massive ».
L’eurodéputé Yannick Jadot (Verts français) ne cachait pas sa satisfaction hier, après le vote du Parlement européen contre la pêche électrique.
Mais cela ne signifie pas pour autant la fin de cette technique.
Ce n’est qu’une étape du long parcours législatif du texte au sein de l’UE. Le Parlement va maintenant entrer en négociation avec le Conseil (les États membres) et la Commission pour trouver un compromis final.
Cette dernière a défendu jusqu’au bout sa proposition de supprimer la restriction imposée aux flottes des États membres, en fait une dérogation établie à titre d’expérimentation.
Celle-ci limite à 5 % de la flotte, dans chaque pays concerné, les chalutiers à perche autorisés à s’équiper pour la pêche électrique.
L’exécutif européen souhaitait en revanche maintenir la zone géographique dans laquelle ce type de pêche est limité, au sud de la mer du Nord.
Mais les amendements votés lors de la séance plénière du Parlement font sauter toute dérogation. Une victoire notamment pour les élus français, de tous bords, qui avaient pris la tête de la protestation. Ces amendements ont été votés à une large majorité (402 pour, 232 contre et 40 abstentions).

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP