18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"Décembre 2017 : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc Décembre 2017 : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de BrestDécembre 2017 : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »
Accueil > Actualités de la mer > Petite mer de Gâvres. Feu vert au réensemencement de coques et de (...)

Petite mer de Gâvres. Feu vert au réensemencement de coques et de palourdes

Dernière mise à jour le mardi 13 mai 2014

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 07 Mai 2014
Visualiser l’article original



Présidée par le préfet de la région Bretagne, la Commission régionale de la Pêche maritime et de l’Aquaculture marine (Corepam) vient d’approuver le plan de relance de la pêche à pied défendu par le Comité départemental des pêches maritimes et des élevages marins du Morbihan et en a détaillé les modalités.

Ce plan prévoit notamment le réensemencement en coques de la Petite Mer de Gâvres et en palourdes du gisement de Truscat (dans le Golfe du Morbihan).

L’objectif de ces semis est de redynamiser deux des principaux gisements classés de pêche à pied du département - aujourd’hui sinistrés - dans une logique de gestion durable et responsable de la ressource.

En Petite Mer de Gâvres, les études ont permis d’identifier deux zones favorables à la pousse des coques : elles représentent au total 6.000 m², soit 3% de la Petite Mer de Gâvres.

Le semi se fera à raison de 3 à 4 kilos de coques par m², soit un total de 20 tonnes de coques à semer. Les naissains proviennent du gisement de Pénestin dans le bassin de la Vilaine.

Les deux zones seront balisées et fermées à la pêche - aussi bien pour les professionnels que pour les plaisanciers - les deux prochaines années. Pour respecter la saison idéale, le réensemencement se fera au mois d’octobre 2014.

Trois zones particulièrement favorables aux semis de palourdes ont été identifiées sur le banc de Truscat, Deux millions de palourdes seront réensemencées, soit environ 500 kg. Les trois zones concernées seront fermées à la pêche au moins jusqu’à octobre 2015, voire les trois prochaines années. Ce réensemencement commencera à la fin du mois de mai.

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP