Manger la mer, Invitez la mer à votre table !

Accueil > Actualités de la mer > Piraterie. Une coopération payante

Piraterie. Une coopération payante

Dernière mise à jour le mercredi 27 septembre 2017

Article paru sur le site "Le Télégramme :"
- 25 Septembre 2017
Visualiser l’article original


L’information est passée inaperçue l’été dernier.
Un capitaine breton (de Landéda), aux commandes d’un navire étranger, a été pris en otage par des pirates au large du Nigeria, le 30 juillet.
« Il a finalement été libéré le 19 août suivant », rapporte à Brest, le préfet maritime de l’Atlantique, le vice-amiral d’escadre Emmanuel de Oliveira.
Il y a quelques années encore, près de 200 cas annuels de piraterie étaient recensés dans le golfe de Guinée, dont « plus de 80 % au large du seul Nigeria ».
Actes de piraterie divisés par deux :

« Depuis que les pays africains de cette zone ont accepté de coopérer, il y a trois ans, les faits ont été divisés par deux », se félicite le préfet maritime de l’Atlantique, qui a la charge des opérations dans le golfe de Guinée.
La prise de conscience s’est concrétisée lors du sommet de Yaoundé, au Cameroun, en 2013. Vingt pays de cette région tentent depuis de rétablir la sécurité dans le golfe. Tous les ans, le point est fait lors d’un symposium.
C’était le cas il y a quelques jours, à Dakar, d’où le préfet maritime de l’Atlantique vient tout juste de rentrer. « Ces pays sont désormais capables de gérer des interventions en mer.

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP