18 août : Floride. La vie aquatique de la côte ouest décimée par une « marée rouge » 17 août : Le Canada veut interdire des pesticides nocifs pour les abeilles16 août : Fil & Fab. Des objets fabriqués à partir de filets de pêche 15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause
Accueil > Actualités de la mer > Pisciculture. Aqualande refuse les farines animales

Pisciculture. Aqualande refuse les farines animales

Dernière mise à jour le mercredi 27 février 2013

Article paru
sur le site "Ouest-France" - 25 Février 2013
Visualiser l’article original


Aqualande, un groupe français leader dans le secteur de l’aquaculture, refuse de nourrir ses poissons avec des farines de porc ou de volaille et entend que cela se sache.

En pleine crise alimentaire, le groupe réclame la mise en place d’un étiquetage mettant en évidence l’absence, dans ses produits, de ces farines animales qui viennent d’être ré-autorisées par la Commission européenne.

27 sites de pisciculture

« On est contre cette position européenne, on s’est engagés depuis longtemps, et on le reste, sur une alimentation à 100 % à base de végétaux, de céréales, et de poissons, en excluant toute compromission sur les produits d’animaux terrestres », a affirmé Stéphane Dargelas, directeur marketing et commercial d’Aqualande.

Aqualande compte 500 salariés sur 27 sites de pisciculture, dans le Sud-Ouest principalement, et sur deux sites de transformation.

Le groupe a choisi depuis 1996 de « ne pas utiliser ces farines-là » et va mettre en place d’ici à deux ou trois semaines son propre étiquetage « pour essayer de rassurer le plus possible, un étiquetage disant ’exclusivement nourri à base de végétaux et de poissons, sans produits d’animaux terrestres’ ».
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP