15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète » 25 octobre : Environnement. SeaBird déploie ses bioplastiques 24 octobre : Grain de Sail. Un voilier pour importer cacao et café 23 octobre : Ostréiculture. Une étude décrypte la surmortalité des huîtres juvéniles 22 octobre : Pêches illégales. Des albatros « espions »21 octobre : Audierne. Des homards bleu, blanc et rouge réunis à l’Aquashow 20 octobre : Conchyliculture. Des filets biodégradables en test dans le Morbihan 18 octobre : Maison flottante. Une usine à Lannion pour produire l’Anthénea17 octobre : Sabella. L’immersion de l’hydrolienne reportée 16 octobre : Corridors maritimes. Les huit députés du Finistère écrivent au Premier ministre15 octobre : Biodiversité. Sous l’objectif des photographes animaliers bretons 13 octobre : Pêche au bar. Ils ont partagé leur victoire12 octobre : Métiers de la pêche. Une formation à Concarneau11 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc10 octobre : Le Giec appelle à des transformations « sans précédent » pour limiter le réchauffement9 octobre : Ouverture de la pêche aux coquilles Saint-Jacques8 octobre : La coquille Saint-Jacques de la baie de Saint Brieuc7 octobre : Grand Pavois. Le salon nautique met le cap sur l’environnement 6 octobre : Saint-Jacques. La pêche raisonnée a payé 5 octobre : Rade de Brest. Qualité de l’eau : le préfet jette un pavé dans la mare4 octobre : Ils mesurent la couleur de la mer... pour le bien de tous3 octobre : Les pêcheurs normands écœurés après l’ouverture de la pêche à la coquille : “Les anglais ont tout gratté !”2 octobre : Traité Vers une protection de la haute mer 1er octobre : Coquille Saint-Jacques. Ouverture de la pêche lundi
Accueil > Actualités de la mer > Plancton. La bonne pêche de l’expédition Tara

Plancton. La bonne pêche de l’expédition Tara

Dernière mise à jour le samedi 23 mai 2015

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 22 Mai 2015
Visualiser l’article original



Une pêche miraculeuse pour les scientifiques de la goélette Tara : ils ont ramené de leur expédition des milliers de données inédites sur le plancton, vital pour les océans et l’écosystème.
Pharmacie, biomédical, les perspectives pour le futur sont énormes.
Fait rarissime : les chercheurs qui ont travaillé à bord de Tara, puis dans leurs labos, font aujourd’hui la une de Science.
La référence ! Une reconnaissance internationale pour le travail accompli sur cet élément méconnu qu’est le plancton. Pourtant, ce sont bien ces êtres microscopiques qui dérivent sur les océans qui produisent la moitié de l’oxygène de la planète, qui « agissent comme un puits de carbone, influencent et sont influencés par le climat, et sont à la base des chaînes alimentaires océaniques qui nourrissent les poissons et les mammifères marins », explique l’équipe des chercheurs-aventuriers de Tara. Car il s’agit d’une extraordinaire aventure.
« Il y a cinq ans, c’était de la science-fiction ! », dit, haut et fort, Éric Karsenti, directeur de Tara Océans. Au total, ce sont 35.000 échantillons qui ont été collectés sur tous les océans du monde. Une première. « Prenez un banal seau d’eau de mer. Il y a, au minimum, dix milliards d’êtres vivants dedans ! Des virus, des bactéries », s’enflamme Colomban de Vargas, directeur de recherche au CNRS, qui dirige une équipe de pointe à la station biologique de Roscoff. Lui s’intéresse à des cellules plus complexes. « Pour les eucaryotes microscopiques (des algues unicellulaires aux larves de poissons), nous avons séquencé près d’un milliard de codes-barres génétiques et découvert qu’il existe une plus grande variété d’eucaryotes unicellulaires - ou protistes - dans le plancton qu’attendu », explique Colomban de Vargas. « Les protistes appartiennent pour la plupart à des groupes très peu connus de parasites et de prédateurs en tous genres. » « Il s’agit du plus grand travail de séquençage jamais effectué pour des organismes marins : les analyses ont révélé environ 40 millions de gènes microbiens dont la grande majorité sont nouveaux », souligne Patrick Wincker, du Génoscope d’Évry.

.../...

Lire l’article complet ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP