15 août : Finistère. Poisson cru : la préfecture appelle à la vigilance 14 août : Eau de mer. 22 degrés en rade de Brest ! 13 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"10 août : Requin-pèlerin. Toujours bien mystérieux9 août : Insolite Bientôt des crevettes "Made in Bretagne"8 août : Le Chili devient le premier pays d’Amérique latine à interdire les sacs en plastique8 août : Alimentation. Manger des algues n’est pas si bon pour la santé 6 août : Des raies dangereuses se rapprochent des côtes françaises1er août : La colère de Laury Thilleman contre le plastique dans la mer31 juillet : La mer sera bientôt dans la Constitution26 juillet : Pêche au bar. Les ligneurs s’en prennent aux bolincheurs24 juillet : Paradeep. À l’abordage du marché nautique ! 23 juillet : Brexit. Les pêcheurs toujours dans le bleu 21 juillet : Les députés inscrivent la préservation des mers et des océans dans la Constitution19 juillet : Pêche : un premier navire immobilisé grâce aux nouvelles normes de travail18 juillet : Mer d’Arabie. Une inquiétante « zone morte » ne cesse de s’étendre 17 juillet : Civelles. Le nouveau « trafic de stups »11 juillet : Marée orange. L’étonnante Noctiluca scintillans 10 juillet : Sud Finistère. Marée colorée : l’eau est redevenue claire [Vidéo] 9 juillet : Marée colorée. Le phénomène pourrait s’étendre, le phytoplancton en cause 5 juillet : Marseille : Un réseau de braconniers de poissons pêchés dans les calanques à la barre4 juillet : Poissons bleus. Des stocks stables 3 juillet : Baie de Concarneau. Un mystérieux champ de cratères unique en Europe 2 juillet : Algaia. « Le potentiel de la filière algue est considérable »
Accueil > Actualités de la mer > Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel

Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel

Dernière mise à jour le samedi 9 septembre 2017

Article paru sur le site "Le Télégramme"
- 08 Septembre 2017
Visualiser l’article original



Elles se rapprochent de la famille des méduses mais n’en sont que des cousines des plus urticantes. Des physalies ont été observées à Porspoder, ce vendredi matin. Il ne faut surtout pas les toucher. Son contact peut occasionner de graves brûlures et de vives réactions, jusqu’à l’arrêt cardiaque.

Plusieurs plages du Sud-Ouest de la France ont été déjà été fermées après l’arrivée massive de ces "siphonophores". Reconnaissable à son flotteur translucide tirant sur le bleu et le rose et aux irisations façon tache d’huile, la Physalia Physalis reste urticante même échouée à la côte. Il est plus que conseillé de ne pas la toucher, son contact pouvant occasionner de graves brûlures et de vives réactions, jusqu’à l’arrêt cardiaque.

En mer, les longs filaments de 2 à 3 m, qui pour certaines colonies peuvent s’étirer jusqu’à 50 m de longueur, sont encore plus à redouter puisque quasi invisibles dans l’eau. La présence des flotteurs caractéristiques, portés par les vents de sud (elle évolue en milieu tropical et subtropical), doit alerter les baigneurs, marcheurs et pratiquants de sports de glisse.

Vigilance

…/...
Lire l’article complet sur ...



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP