24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel 2 septembre : Pêche illicite. 200 kg de coques saisies en Petite mer de Gâvres 31 août : Un drone pour surveiller la mer et le littoral 22 août : Lorient. Saisie de 18 tonnes de thon rouge pêché illégalement 15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique
Accueil > Actualités de la mer > Pourquoi explorer les grands fonds marins ?

Pourquoi explorer les grands fonds marins ?

Dernière mise à jour le mercredi 29 février 2012

Article paru sur le site "Rfi.fr" - Mercredi 22 Février 2012
Visualiser l’article original



1. Pourquoi explorer les grands fonds marins ?

Par Caroline Lachowsky

Ecouter : 19’29

Robert Calcagno, directeur général de l’Institut Océanographique de Monaco est notre invité pour tenter de répondre à la question : « Pourquoi explorer les grands fonds marins ? »

Il a fallu attendre le 20e siècle pour atteindre le fond des fosses marines. Aujourd’hui, en dépit des progrès techniques, les abysses restent largement méconnus. On a pu les cartographier grâce à des sondages bathymétriques, mais l’homme n’a vu de ses yeux qu’une infime partie de leur immensité. Pourtant, les enjeux sont extrêmement importants. Outre le problème de la pêche profonde qui, en moins de trente ans, a eu un impact considérable sur certaines espèces, beaucoup de questions se posent. La vie des océans est plus ancienne que la vie sur Terre. Certains animaux, des plantes ou des bactéries découvertes dans le milieu marin peuvent nous apprendre beaucoup. Nous commençons seulement à les décrire et à les comprendre, et l’avenir nous réserve sans doute bien des surprises. Nous connaissons mieux la plupart des planètes de notre système solaire que les grands fonds marins.

Pour nous éclairer sur le sujet, nous recevons Robert Calcagno, directeur général de l’Institut Océanographique de Monaco, auteur du livre « Les grands fonds marins. Voyage dans un monde inconnu » paru aux éditions du Rocher.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP