15 août : Le Canada, premier pays à commercialiser du saumon transgénique 13 juillet : Un iceberg soixante fois plus grand que Paris s’est détaché de l’Antarctique12 juillet : Algues vertes. Tsunami vert le retour10 juillet : Algues vertes. Un second plan mis en oeuvre 7 juillet : Brest. Fin des opérations de pompage sur les épaves de Maersk4 juillet : Activités nautiques. Un service de prévisions gratuites
Accueil > Les espèces > Coquillages > Praire chambrière

Praire chambrière

Circomphalus casina

Dernière mise à jour le mardi 17 décembre 2013



praires commune, chambrière

Nom usuel praire chambrière
Noms régionaux praire des Glénan
Nom en anglais chamber venus
Taille maximale à l’âge adulte 5 cm
Taille commune relevée 3 à 4 cm
Maturité sexuelle
Durée de vie maximale relevée plus de 20 ans
Profondeur habituelle de -5 à -180 m
Sédentaire probablement
Pélagique
Poids maximum relevé
État de la ressource évaluée très sectorisée
Pêche autorisée ou interdite :
du 1er janvier au 31 décembre

Pêche à pied et de loisir
Réglementation mise à disposition par le Ministère de L’Écologie, du Développement et de l’Énergie
- voir ici l’intégralité de l’arrêté du 26/10/2012 consolidé au 23/02/2013

Taille minimale de prise
Périodes de fermeture Nbre prises/pers/jour

RAPPEL pêche de loisir : La vente des produits pêchés est rigoureusement interdite


Notes :

- ce coquillage fait partie des pêches dites "accessoires" car relevé à la drague en même temps que d’autres coquillages (praires communes, coquilles st-jacques).
- sa couleur va du crème pâle aux coloris d’une praire commune en moins foncés.
- sa croissante est très lente car elle peut se contenter de peu de nourriture et, donc, en quelque sorte elle peut végéter longtemps.


Habitat de la praire chambrière :

- la praire chambrière vit enfouie dans des sables grossiers voire même dans des gravières envasées.



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP