18 janvier : Pêche électrique : « La Commission européenne a menti », dénonce Yannick Jadot 17 janvier : Pêche électrique. Le « non » du Parlement européen16 janvier : Le Parlement européen s’oppose à la pêche électrique15 janvier : Huître plate. Porscave sonne la reconquête 13 janvier : Huître plate. Un centre technique à Lampaul-Plouarzel 12 janvier : Suisse. Pas d’eau bouillante pour les homards ! 10 janvier : Rorqual échoué. Opération hors norme à Lesconil 9 janvier : Pêche électrique. Sous haute tension 6 janvier : Pêche. Au nord, les Bretons privés de bar !5 janvier : Bar. Les apnéistes privés de leur poisson roi 4 janvier : Bonne Année, Meilleurs voeux3 janvier : En Complèment (La pêche du Bar suite)2 janvier : Repas de fête. Chers homards et langoustines Décembre 2017 : Pêche au bar. Prière de le remettre à l’eau !Décembre 2017 : Mer. Un distributeur automatique d’huîtres et moules !Décembre 2017 : Conseil municipal. « La numéro 3 » au menu Décembre 2017 : Huîtres. Parfumées au citron ou à la framboiseDécembre 2017 : Climat. Les bienfaits secrets des micro-algues Décembre 2017 : Erquy. Un plongeur apnéiste surpris avec 157 coquilles Saint-Jacques Décembre 2017 : Rade de Brest. Les huîtres et les pétoncles disparaissent Décembre 2017 : Quand la glace fond, les animaux trinquent !Décembre 2017 : Les criées jouent la transparence Décembre 2017 : Océanopolis. L’importance du plancton en 3DDécembre 2017 : COMMUNIQUÉ DE PRESSE NATIONAL I PARIS I 20...Décembre 2017 : BretagneFinistèreBrest Record tour du monde solitaire : François Gabart sur la ligne d’arrivée entre 04h00 et 07h30Décembre 2017 : Plancton. La mer vaut bien une symphonie Décembre 2017 : Golfe du Morbihan. Une cité de l’huître en 2020 Décembre 2017 : Abeilles. La vente de deux pesticides suspendueDécembre 2017 : Bretagne Nord. Les plaisanciers privés de barDécembre 2017 : Huîtres. Sous haute surveillance Décembre 2017 : Pêche électrique. Intermarché vent deboutDécembre 2017 : Erdeven. Un thon rouge échoué à la barre d’Étel Décembre 2017 : Grands Fonds : Ifremer dévoile son prochain robot sous-marinDécembre 2017 : Glénan. Début de la saison de la pêche à la coquille Saint-JacquesDécembre 2017 : Quotas de pêche. Des débats jugés "puérils"Décembre 2017 : Pêche illégale. Un drone de surveillance testé en baie de Saint-Brieuc Décembre 2017 : Huîtres plates et pétoncles noirs. Hécatombe en rade de BrestDécembre 2017 : Pêche. « Il manquera 500 marins dans cinq ans »
Accueil > Recettes > Par ordre alphabétique > Praires - Farcies

Praires - Farcies

Dernière mise à jour le dimanche 4 décembre 2016

La praire est un coquillage absolument délicieux, ses goûts et arômes sont particulièrement subtils.
Elle est charnue, mais point dure.

Il y a en France plusieurs zones de production, dont la Rade de Brest qui semblerait exploiter cette ressource naturelle depuis plusieurs siècles.



Ingrédients :

- 12 praires par personne,
- 750 g de gros sel pour faire tenir les praires dans le plat


Mode de préparation :

Au cas où vos praires seraient très sableuses, passez-les à l’eau et brossez les coquilles, particulièrement sur l’avant et sur la charnière arrière.

- ouvrez vos praires (voir "Praires - Comment les ouvrir ?")
- ne les ouvrez que 2 heures au grand maximum avant de les cuisiner, jetez la première eau et répartissez-les dans votre plat ou, si vous le préférez, dans chaque assiette, mais attention, aurez-vous assez de place dans votre four ?
Plat de praires à farcir
- puis utilisez votre "beurre à farcir les coquillages" que vous aurez préparé à l’avance.
- il ne vous suffira plus, une fois votre beurre à température ambiante, qu’à le répartir dans chacune de vos praires, à l’aide de deux cuillères à café, l’une servant de contenant, l’autre à pousser la quantité nécessaire dans chaque praire. (voir photo ci-dessous)


Cuisson :

- Préchauffez votre four sur 210 degrés ; ceci est nécessaire pour que le beurre devienne liquide et que la coquille et l’animal soient chauds avant de passer sous le gril.
- Placez votre plat au milieu du four.
- Mettez le gril en marche et comptez 10 minutes (9 à 11 minutes suivant les fours), soyez donc vigilant(e) !
- Le beurre doit frétiller, mais le corps de la praire ne doit pas se colorer ou du moins brunir, sinon la chair deviendra dure.

- Remarque : dans le cas où vous avez deux plats , vous pouvez très bien mettre le deuxième sur une grille à un niveau inférieur pendant que le premier cuit, mais il vous faudra néanmoins le passer ensuite sous le grill 4 à 6 minutes.


Voir aussi la vidéo ici


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP