18 octobre : Le plan national d’action en faveur des tortues marines 17 octobre : De centaines d’animaux marins ont traversé le Pacifique sur des débris du tsunami de 2011 au Japon16 octobre : Physalies : les plages de Locmaria-Plouzané fermées 15 octobre : Pêche. Interdiction levée pour les coquilles Saint-Jacques, les huîtres et les coques14 octobre : Cabillaud. Une baisse des quotas en mer Baltique12 octobre : La hausse des températures fait s’évaporer la Mer Caspienne11 octobre : Concarneau. Piriou enregistre la commande de huit palangriers10 octobre : Hérault : la Grande Motte va se chauffer à l’eau de mer9 octobre : Pétoncles noirs. Interdiction de récolte levée en rade de Brest8 octobre : Canada : les baleines noires décimées par l’activité humaine 7 octobre : Coquille Saint-Jacques. Vers une campagne encore frustrante en rade de Brest 6 octobre : Une mine d’or dans les restes de poisson et de crustacé ? (Canada)5 octobre : Morbihan. La qualité des eaux du littoral à la hausse4 octobre : Pêche électrique : plainte contre les Pays-Bas3 octobre : Coquilles Saint-Jacques. Préserver la ressource 2 octobre : Espadon. Des quotas dès 2017 pour contrer la surpêche en Méditerranée1er octobre : La mer Méditerranée en danger face au tourisme de masse selon WWF30 septembre : Bolinche on a pris en mains notre destin28 septembre : Aquaculture. Un potentiel et des barrages 27 septembre : Piraterie. Une coopération payante26 septembre : Objectif Plancton. Au service de la science 25 septembre : Des quasi-méduses dangereuses en Bretagne, en Cornouailles et au pays de Galles24 septembre : Vidéo : en Asie centrale, la mer d’Aral renoue avec l’eau et la vie23 septembre : Economie de la mer. La criée, cœur battant de la pêche dans la nuit 22 septembre : Assises de la pêche. « Dans la mer, il n’y a pas de sous-produits » 21 septembre : Cousteau. La Calypso en rénovation, victime d’un incendie 20 septembre : Brexit. Les pêcheurs veulent un horizon dégagé19 septembre : Tara. L’expédition s’alarme pour les récifs coralliens18 septembre : Danisco. Un agrément pour de nouveaux débouchés17 septembre : Plouescat. Des physalies échouées à Porsmeur 16 septembre : Aquaculture. La ferme pilote du Ceva15 septembre : Des particules de plastique piégées au fond des mers9 septembre : Porspoder. La Physalia Physalis, un danger mortel
Accueil > Actualités de la mer > Profondeurs océaniques. Un nouvel écosystème

Profondeurs océaniques. Un nouvel écosystème

Dernière mise à jour le samedi 4 mai 2013

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 03 Mai 2013
Visualiser l’article original


Bien en dessous du plancher océanique, dans la roche, il y a de la vie. Son existence a été prouvée par une étude publiée mi-mars dans la revue « Science » et dont Olivier Rouxel, d’Ifremer-Brest, est co-auteur.

Les profondeurs océaniques avaient déjà étonné : dans les années 1970, les scientifiques avaient découvert sur les dorsales océaniques, là où deux plaques tectoniques divergent, des formes de vie exubérantes, par chimiosynthèse, autour de sources d’eaux chaudes et leurs « fumeurs ». Vingt ans après, un autre cap avait été franchi, cette fois sous le plancher océanique. Des forages dans les sédiments avaient révélé la présence de micro-organismes. « En théorie, il y avait encore de la vie potentielle en dessous, dans la roche, mais encore fallait-il le prouver », explique Olivier Rouxel. Ce géochimiste, arrivé à Brest fin 2009, s’était déjà penché sur le sujet aux États-Unis. Il a continué à la pointe du Finistère qui dispose
d’un outil intéressant, un spectromètre et qui a de l’expérience en ce qui concerne l’océan profond.

Plusieurs disciplines

La mise en évidence de ces micro-organismes dans la roche a été permise par le croisement de travaux de géologues, géochimistes et microbiologistes de plusieurs pays (Danemark, France, États-Unis, Allemagne et Japon). L’étude, menée dans le cadre du programme international de forages océaniques IODP est issue de prélèvements effectués en 2004 au large de la côte ouest-américaine, sur la dorsale Juan de Fuca. Le Joides Resolution, navire armé par l’université du Texas, y a prélevé par carottage des échantillons, à 600 m en dessous du plancher océanique. Ici, la roche s’est formée il y a... 3,5 millions d’années. L’environnement n’est pas hospitalier avec des fluides à une température de 65 º, dans un milieu pauvre en oxygène. Et pourtant... Les chercheurs y ont trouvé des micro-organismes bien vivants et non pas fossiles. Ces microbes, qui n’avaient pas été identifiés auparavant, y survivent grâce à une source d’énergie directement issue des réactions chimiques entre les roches, notamment le fer des minéraux, et l’eau de mer modifiée.

Découverte stimulante

Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP