11 décembre : Baie de Somme. La densité des poissons a baissé de 80 % en 30 ans10 décembre : Les coquilles Saint-Jacques aussi mangent du plastique 8 décembre : Neoline. Les voiliers nantais transporteront des voitures Renault 7 décembre : Civelles. Un « trafic international » jugé à Nantes 6 décembre : #AlertePollution 5 décembre : Pollution des mers. Une concentration inquiétante de métaux lourds dans les plastiques 4 décembre : Saint-Philibert. Des plages envahies par des algues rouges 3 décembre : Dauphins. Les pélagiques font du bruit pour les sauver2 décembre : Grands fonds. Un labo commun entre Brest et la Chine 1er décembre : Bar. Les ligneurs craignent la fermeture de la pêche 30 novembre : Hx², la future voiture solaire à usage urbain d’Eco Solar Breizh29 novembre : Algues. L’or vert de la Bretagne28 novembre : Il est crucial de protéger la haute mer pour nous protéger27 novembre : Une bactérie mangeuse de CO2 découverte dans l’océan Pacifique26 novembre : Une chercheuse propose des solutions simples pour sauver les abeilles24 novembre : Ver marin. Visitez l’élevage qui révolutionne la greffe23 novembre : Des produits de la mer pour des gourmands pressés22 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée21 novembre : Pesticides : la consommation française cartographiée19 novembre : Tableau de bord interactif. Suivez la Route du Rhum en direct15 novembre : Brexit. Les pêcheurs s’invitent dans la négociation14 novembre : Pêche au bar. Les précisions de la FNPP 13 novembre : Zéro rejet. Scientifiques et pêcheurs dans le même bateau12 novembre : Economie de la mer, la mer grande oubliée de l’Histoire 8 novembre : Saint-Brieuc : plus de coquilles Saint-Jacques, mais quel effet sur le prix ?7 novembre : Route du Rhum. Le point à 6 h6 novembre : Baie de Morlaix. Un chalutier remonte un engin explosif, l’équipage évacué5 novembre : Les pêcheurs de Boulogne-sur-Mer et de Nieuport se mobilisent contre la pêche électrique4 novembre : Route du Rhum. La quarantaine rugissante ! 3 novembre : Une pieuvre "Dumbo", très rare, observée au large de la Californie 2 novembre : Pour sauver le corail, ces îles paradisiaques ont interdit les crèmes solaires31 octobre : Biodiversité. Le rapport qui accable nos modes de vie 30 octobre : L’expédition Tara rentre à Lorient après 30 mois dans l’océan Pacifique29 octobre : Tara. « Le corail, véritable thermomètre de la planète »
Accueil > Actualités de la mer > Projet Jerico : connecter les espaces côtiers européens

Projet Jerico : connecter les espaces côtiers européens

Dernière mise à jour le jeudi 3 janvier 2013

Article paru
sur le site "Le Monde Newpress" - 02 janvier 2013
Visualiser l’article original


La protection, la gestion et l’exploitation de l’espace côtier nécessitent des moyens d’observation et de mesures efficaces. Les systèmes de surveillance de l’environnement côtier sont appelés à se développer et à fonctionner en réseau. Le projet JERICO, démarré il y a 18 mois pour une durée de 4 ans, vise à créer un réseau européen d’infrastructures dédiées à l’observation côtière. Les données collectées contribuent à la détection, la compréhension et la prévision des systèmes côtiers soumis à de nombreuses pressions telles que le changement climatique. La revue "International innovation", parue en octobre, consacre un article au projet JERICO.

Coordonné par l’Ifremer, le projet JERICO regroupe 27 partenaires européens, de 17 pays ayant une façade maritime. Il bénéficie d’un financement européen de 6,5 millions d’euros. Son objectif est d’harmoniser, de pérenniser et de prévoir les évolutions technologiques d’un réseau de trois systèmes côtiers d’observation : - les gliders : un « glider » est un planeur sous-marin destiné à faire des mesures hydrologiques dans la colonne d’eau, effectuant des plongées en dent de scie entre 0 et 1000 mètres. Régulièrement, il remonte à la surface et communique en temps réel les données acquises pendant sa plongée avec son opérateur par satellite. - les plate-formes fixes sont généralement constituées d’une bouée ancrée (ou d’un pilier implanté en fond de mer) et équipées de systèmes de mesures physico-chimiques de l’eau de mer. - Ferrys et navires d’opportunité : des capteurs mesurant des paramètres tels que la température et la salinité, équipent des navires (de pêche par exemple). Pour les ferrys, ces systèmes sont appelés "Ferry-box".

La première assemblée générale de JERICO s’est tenue en octobre dernier. Quelques exemples d’actions réalisées depuis son lancement : - JERICO offre un accès transnational à des équipements de mesures et des observatoires côtiers européens. Le premier appel d’offres "Trans National Access" (TNA), qui s’est clôturé en avril dernier, a permis de recevoir treize propositions. Neuf projets retenus sont actuellement en cours. En savoir plus sur : http://www.jerico-fp7.eu/tna Le prochain appel d’offre sera lancé mi-janvier. -
Lire l’article complet ...


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP