27 avril : Toxines. Des interdictions de pêche en rade de Brest 26 avril : Une larve dévoreuse de plastique, nouvel espoir pour l’environnement 24 avril : Océan Arctique : découverte d’une importante zone d’accumulation des déchets plastiques au nord de l’Europe19 avril : Pétoncle. L’or noir de la rade de Brest15 avril : Côtes-d’Armor. Un homard bleu très rare pêché dans la baie de Saint-Brieuc 13 avril : Le grand débarquement des méduses a commencé7 avril : Étoiles de mer. Draguées pour protéger les moules 4 avril : 22 % de la flore bretonne a disparu, est menacée ou quasi-menacée31 mars : Un plan européen pour "sauver" les stocks de poissons en Méditerranée29 mars : Brexit. Les pêcheurs veulent des garanties27 mars : Huître creuse. La sauvage gagne du terrain23 mars : Lorient. Scapak, un nouvel armement à la pêche artisanale 21 mars : Bréhat. Un pêcheur se fait piquer sa prise par un requin15 mars : Poisson. L’élevage est-il l’avenir du sauvage ? 14 mars : Calédonie. Les holothuries, un trésor convoité
Accueil > Actualités de la mer > Quotas de bar. Ligneurs et plaisanciers préservés

Quotas de bar. Ligneurs et plaisanciers préservés

Dernière mise à jour le lundi 7 novembre 2016

Article paru
sur le site "Le Télégramme" - 04 Novembre 2016
Visualiser l’article original


La Commission européenne a formulé ses propositions sur la pêche au bar, au nord d’Audierne (29). Les ligneurs sont préservés.
Les plaisanciers obtiennent dix prises par mois. Les conditions restent strictes pour les senneurs et les chalutiers de fond. Les pélagiques sont interdits.

Les stocks de bar sont surexploités dans les eaux européennes.
Les scientifiques du Conseil international pour l’exploration de la mer (CIEM) sont formels.
En juin, ils ont d’ailleurs préconisé l’interdiction totale de sa pêche dans la zone Nord, au-delà de la pointe du Raz et dans la Manche.

La Commission européenne en a tenu compte dans ses propositions de quotas halieutiques pour 2017.
Propositions qui devront cependant être validées par le conseil des ministres européens de la pêche en décembre.

Pas de pêche le temps de la reproduction

À une interdiction totale, la Commission a préféré une modulation favorable aux ligneurs qui pratiquent une pêche traditionnelle de qualité (à l’hameçon) respectueuse de la ressource. Leurs prélèvements restant faibles en volume.

© Le Télégrammehttp://www.letelegramme.fr/economie/quotas-de-bar-ligneurs-et-plaisanciers-preserves-04-11-2016-11279398.php#JwvrUsKM955t5fQp.99

.../...

Lire l’article complet …



Suivre la vie du site RSS 2.0 | Contacts | Qui suis-je ? | Remerciements | Plan du site | SPIP